29/01/2015

Les morts nous parlent.

 


A quelle famille appartenez-vous ?

Texte de Marie-lise Labonté, tiré du livre les Familles d'âmes, aux éditions Trédaniel 

 

 

A quelle famille appartenez-vous ?

 

 

Quelles sont ces familles d’âmes qui ont choisi d’avoir une action et de s’incarner sur la Terre en ce nouveau millénaire ? Nous allons nommer les principales familles qui, en ce moment, agissent grandement sur la planète. Comment savoir à laquelle vous appartenez ? Quelle est votre identité profonde ? Votre identité profonde est avant tout la divinité, l’étincelle qui vous habite. Soyez bien attentifs lors de la description des différentes familles, il y en aura surement une qui vous parlera plus que les autres, une qui entrera en résonance avec les désirs qui sont logés dans la profondeur de votre être.

 

Avant de débuter, nous vous demandons de détendre votre enveloppe physique et de respirer profondément. Vous n’avez pas besoin de l’ego. Continuez à respirer dans la conscience du souffle divin en vous, unissant le haut et le bas, le côté droit et le côté gauche de votre corps, le yin et le yang, unissant l’âme à la personnalité, unissant à travers votre respiration, le ciel et la terre. Laissez tout simplement les mots vibrer en vous et observez le mouvement de votre âme.

 

 

La Famille des Maîtres

 

Il existe en ce moment sur la planète Terre, une famille que nous appelons la famille des Maîtres. Au sein de cette famille vous retrouverez, entre autres, les Maîtres Ascensionnés. Le but de l’existence de ces âmes est d’initier le mouvement. .Lorsqu’elles s’incarnent, lorsque la personnalité permet la transparence, elles deviennent des dirigeants, des initiateurs de mouvements, dans la lumière ou dans l’ombre.

 

Ceci vous fait réagir ? Le jugement n’existe pas dans l’au-delà. Votre âme est constamment libre. Vous pouvez, à travers le filtre terrestre, choisir de vous unir à l’amour et à la lumière. Vous avez également la possibilité de vous unir au non amour  et à la destruction ; votre identité servira votre choix. Toutefois, vous portez toujours l’étincelle. L’étincelle ne vous quitte pas choquée de votre choix car elle est inconditionnelle, tout comme la Source. Elle vous accompagnera jusqu’à ce que vous transformiez ce choix. Vous êtes libre et cette liberté est votre initiation. C’est pourquoi maintes âmes incarnées nous ont dit qu’elles préféraient être emprisonnées. Ceci semblait plus facile à vivre car elles connaissent les barreaux de leur prison, elles ont une référence. Alors que la liberté les amènerait à choisir… Cette précision n’est pas uniquement pour les âmes qui sont dans la famille des Maîtres mais bien pour toutes les âmes, peu importe la famille à laquelle elles appartiennent.

 

Ainsi, si nous revenons à la famille des Maîtres, les âmes qui choisissent de s’incarner au sein de cette famille portent une vibration qui est d’initier le mouvement. Toutefois, à travers la densité de l’incarnation, il se peut que votre âme vous ait constamment demandé : «  s’il vous plaît, permets-moi d’initier le mouvement », cela et que la personnalité ait résisté, ceci jusqu’à l’âge de cinquante quatre ans, pour finalement lâcher prise et choisir d’accompagner sa vision qui est d’initier le mouvement, peu importe la forme. Il n’y a pas de jugement.

 

Un des tests de l’incarnation pour ces âmes est l’ego ainsi que les distorsions du Maître qu’elles sont : l’attrait du pouvoir, l’attrait de la manipulation. Car selon l’identité de votre famille, le Maître est celui qui dirige, celui qui transmet, qui montre la voie, qui initie le mouvement toutefois dans l’amour et avant tout dans l’humilité. Le Maître n’a pas besoin du titre car il sait qui il est. Dans sa nature, dans toutes les cellules de son enveloppe physique, il est Maître non seulement de sa vie mais bien de tout ce qu’il touche, et ceci est une très grande responsabilité. Certains peuvent le vivre comme un poids, d’autres peuvent refuser, ne point respecter cette énergie et créer une distorsion dans leur action. Pour ces âmes, l’incarnation a une exigence qui est l’engagement. L’âme sait à quelle famille elle appartient, elle connaît sa nature, son identité. Si la personnalité choisit l’errance, l’âme poussera à l’engagement ! La force qu’elle amène dans l’incarnation peut faire éclater tout sur son passage, faire sauter toutes les structures, pour permettre l’alignement total.

 

Maintes entités attendent les Maîtres pour recevoir l’initiation à la Voie. Ces âmes ouvrent le chemin, ce sont des initiateurs, des pionniers. Ces âmes ne doivent pas avoir peur de manifester l’abondance matérielle dans leur vie, car elles ont besoin de cette assise pour semer la Voie. La force du Maître s’exprime tout aussi bien dans le non faire que dans l’action. S’il est bien centré, s’il reste calme, ceci a beaucoup d’impact car la force vibratoire qui habite son âme est telle que le Maître pourrait ne dire qu’un seul mot dans sa vie et ce serait le bon, placé au bon moment, pour servir. Tel est le Maître, initiateur de la Voie.

 

 

La Famille des Guérisseurs

 

Il existe aussi une famille très large, très importante, car elle contient beaucoup d’âmes. Elle possède plusieurs noyaux et s’est déjà scindée pour former d’autres familles. Il s’agit de la famille des Guérisseurs. Les âmes qui composent cette famille sont porteuses du fluide de la guérison et prodiguent la guérison sous toutes ses formes. Ces âmes ont reçu maintes initiations dans leurs mains, dans leur cœur et leur conscience. L’énergie de la guérison est dans chacune de leurs cellules. Elles ne doivent pas tenter de la chercher chez le voisin ou dans une quelconque potion magique ; elles la portent. Certains outils l’amplifient et les initiations qu’elles ont reçues augmentent l’expansion, la transmission du fluide de guérison dont elles sont porteuses. Non seulement portent-elles le fluide de guérison mais elles le canalisent et le répandent. Même si ce fluide agit sans que ces âmes ne fassent rien consciemment pour cela, cette capacité est amplifiée lorsqu’elles en deviennent conscientes. Il est urgent que les âmes qui font partie de cette famille s’éveillent à cette réalité !

 

Nous avons souvent taquiné les Guérisseurs qui attendaient près de nous, nous questionnant, les mains dans leurs poches ! Des Guérisseurs qui ont les mains dans les poches ! …

Nous pourrions dire : «  Quel gaspillage ! » . Lorsque ces âmes déposent nonchalamment la main sur un ami, sur une plante, le fluide de la guérison passe et agit . Elles auraient beau avoir toutes les raisons du monde pour tenter de bloquer ce fluide, malgré cela, elles vont activer la guérison.

 

Il est très aisé de reconnaître les membres de cette famille car ils résistent à la guérison. Ils sont dedans mais ils ont de la difficulté à la reconnaître, croyant qu’ils doivent aller chercher à l’extérieur d’eux-mêmes, trouvant que l’autre est beaucoup plus Guérisseur qu’eux. Un des test qui guettent les âmes incarnées de cette famille est l’ego, l’ego gonflé ou l’ego dégonflé du Guérisseur. Elles se sous-estiment ou se surestiment. Ceci peut constituer un test parce qu’elles transportent le fluide de la guérison qui est un fluide très puissant. Leurs âmes sont très vibrantes, très puissantes grâce à ce fluide et, par le fait même, la personnalité peut facilement récupérer ceci. Toutefois, elles ne sont victimes de rien, cela fait partie de leur apprentissage dans l’incarnation. Ces âmes ne guérissent pas seulement les humains, elles guérissent les plantes, les animaux, les objets que vous pensez inanimés… Elles guérissent tout ce qu’elles touchent. Elles sont les porteuses du fluide de la guérison.

 

Beaucoup de Guérisseurs souffrent de différentes maladies car ils ne reconnaissent pas ce fluide. Cordonniers mal chaussés ! Il est très important pour ces âmes de reconnaître et d’assumer cette réalité car plus elles éviteront de la reconnaître et plus il y aura risque de se créer des maladies. Résister à ce fluide crée des blocages qui se manifestent dans l’incarnation par des déséquilibres physiques.

 

Pourquoi cette famille est-elle si importante ? Il semble qu’elle soit fort populaire dans l’au-delà. Maintes âmes qui naissent de la Source, étincelles qui prennent l’identité de l’âme, semblent se diriger vers la famille des Guérisseurs et maintes âmes de cette famille ont choisi l’incarnation terrestre dans ce nouveau millénaire. Quel est le but selon vous ? Fort aisé, n’est-ce pas ? Se pourrait-il que votre planète ait besoin d’aide ?

 

 

La Famille des Guerriers Guérisseurs

 

Ces âmes sont, comme toutes les autres, nées de l’étincelle, de la Source ! Elles ont ensuite choisi la famille des Guérisseurs et ont ressenti un appel d’une force telle que, lorsqu’il y a eu scission au sein de cette famille, leur identité s’est regroupée  avec d’autres âmes pour créer une famille responsable de la protection du fluide de la guérison dans l’univers des âmes et dans les autres univers de planétaires. Elles sont devenues des Guerriers Guérisseurs. Leur identité est forte. Elles sont, à un niveau, responsables de l’alignement de la guérison là où elles s’incarnent, elles alignent le fluide de la guérison, le protègent et le défendent s’il y a attaque d’énergie incompatible. Elles agissent là où l’énergie a de la difficulté à pénétrer. Elles ont un grand sens des responsabilités et doivent y faire attention, car ceci peut créer un poids sur leurs épaules et elles peuvent facilement devenir les sauveteurs. Ceci est un des tests de leur incarnation.

 

En tant qu’âmes incarnées, elles ont besoin d’assises et sont capables de manifester ces assises ; Ces âmes utilisent des symboles forts spécifiques : des anneaux représentants ceci, des colliers représentant cela. Elles ont un code entre elles et seraient même du genre à porter des tatouages. Elles sont très solides car elles ont choisi de vivre une initiation qu’elles ont reçue en visitant la famille des Guerriers pour solidifier le guerrier en elles, le Guerrier de la guérison.

 

Les Guerriers Guérisseurs sont les protecteurs du fluide de la guérison dans l’Univers. Là où il y a distorsion de l’utilisation de ce fluide, ils sont présents et ils agissent, que ce soit dans l’au-delà ou ici-bas. Ces âmes veillent à ce que le fluide soit canalisé dans l’énergie de l’amour.

 

La Famille des Chamans

 

De la famille des Guérisseurs est également née la famille des Chamans. Cette famille est encore en évolution, non totalement stabilisée dans son mouvement car la possibilité d’une nouvelle division existe encore. Ces âmes ont choisi d’accompagner le fluide du chamanisme sur la planète Terre, entre autres choses. Elles équilibrent constamment les fluides de la planète avec les fluides interplanétaires. Elles ne sont pas nécessairement incarnées en tant qu’Amérindiens ; le chaman peut aussi bien être Russe Yougoslave ou Chinois. Il n’existe pas de systèmes de croyances dans l’au-delà. Le chaman est la vibration que porte l’âme et qui a pour but d’aider la planète Terre et tous ses éléments à vivre une guérison, à aligner leurs vibrations.

 

Ces âmes sont porteuses du fluide de la transformation. Elles ont la capacité de transformer l’enveloppe physique, de transmuter un organe interne et ses cristallisations, de transmuter une plante pour l’utilisation de ses propriétés, toujours dans le but de servir le fluide de la guérison.

Comme leur famille d’origine était celle des Guérisseurs, il est tout à fait normal qu’elles portent en elles ce fluide et l’utilisent dans la transformation et la transmutation de l’énergie de la planète. Les âmes de cette famille sont très nombreuses. Elles peuvent se reconnaître et échanger télépathiquement. Elles ont besoin de s’enraciner dans des lieux très précis pour servir et elles savent utiliser l’identité de leur âme, sans jugement, elles pourraient se déplacer dans le temps et l’espace avec l’enveloppe physique. Par exemple, elles pourraient se manifester dans le désert du Nevada pour une rencontre avec d’autres chamans. Elles ont cette capacité de transformation et de transmutation dans la densité pour servir le fluide de guérison et le chamanisme.

 

Une des difficultés qu’elles rencontrent dans leur incarnation est de s’enliser dans la physicalité, de devenir trop lourdes ! Nous ne parlons pas ici du poids physique, nous parlons de la densité de la personnalité. Elles risquent d’oublier qu’elles possèdent le feu de la transmutation, d’oublier qui elles sont, d’oublier qu’elles sont des guérisseurs, des transformateurs. Ces âmes utilisent dans leur vie des rituels et des symboles sans même le savoir. Il est urgent qu’elles deviennent conscientes des signes qui sont placés sur leur chemin et qu’elles portent beaucoup plus de respect aux éléments qui les entourent : l’eau, la terre, le feu, le ciel, l’air, les nuages et ainsi de suite.

 

Le Chaman doit utiliser constamment son enveloppe physique. Elle lui est fort utile dans son incarnation sur la Terre. Nier cela pourrait créer des fuites d’énergie vitale : perte des cheveux, perte des dents, des ongles, problèmes de peau…Ces âmes portent constamment le fluide de la guérison, sont constamment en transformation et leur enveloppe physique leur sert de canal, d’outil.

 

 

La Famille des Guérisseurs Enseignants

 

Nous vous présentons maintenant la famille des Guérisseurs Enseignants. Ces âmes enseignent la guérison sous toutes ses formes. Dans leur incarnation, elles parlent de la guérison, elles enseignent la guérison, peu importe l’identité terrestre. Toutefois, l’ego permet-il ceci ? Même si l’ego ne le permet pas, l’âme pousse. Leur identité émane des pores de leur peau car elles existent bien au-delà de l’ego.

 

 

La Famille des Guerriers

 

Cette famille n’est pas originaire de la famille des Guérisseurs. L’essence même du Guerrier est de protéger. Toutefois, l’âme ne s’incarne pas avec une armure. Les Guerriers sont les protecteurs de l’énergie, soit de l’ombre ou de la lumière. Pour ces âmes, les zones grises n’existent pas. Lorsqu’elles le choisissent, elles protègent la vibration de la lumière, elles protègent la vibration de l’âme. Certes, il se peut que vous observiez, dans l’incarnation de ces âmes, que les Guerriers ont tendance à être des sauveteurs dans l’apprentissage terrestre. Mais lorsque l’âme du Guerrier se reconnaît au-delà de la troisième dimension, elle agit sans vouloir sauver la planète en entier.

 

Ces âmes ont besoin de l’incarnation, qu’elle soit terrestre ou autre. Elles ont à manifester la compassion à travers la densité de la planète sur laquelle elles s’incarnent. L’action de cette famille est de défendre, de travailler, d’agir pour parer l’ombre et de protéger l’univers des âmes. Cette action est grandiose, c’est une action d’amour total, enraciné toutefois. Maintes âmes de cette famille oublient leur origine céleste, se transforment en «  bodyguard », prennent des armes, entrent dans la deuxième dimension et s’y perdent !

 

Vous allez reconnaître facilement les Guerriers car ils ne sont pas très sociables. Ils ont tendance à être bourrus et à se refermer dans leur cuirasse. Toutefois, ils sont toujours prêts à défendre, même à sauver. Vous retrouverez aussi maintes âmes de cette famille dans les arts martiaux, car ces arts portent l’énergie de guerrier propre à leur famille. Toutefois, le cœur est présent. C’est pourquoi l’incarnation est très délicate pour la famille d’âmes des Guerriers et en même temps, elle est un très grand passage. Même si vous ressentez que la personnalité a immédiatement créé des cuirasses chez ces âmes, elles sont remplies d’amour. Ceci fait partie de leur apprentissage qui est de maintenir cette énergie d’amour, tout en étant le guerrier, le défenseur, le protecteur, le gardien du seuil.

 

 

La Famille des Alchimistes-Fées

 

Dans l’univers des âmes, il existe aussi une famille très particulière. Il s’agit de la famille des Alchimistes-Fées. Ces âmes s’incarnent sur la planète Terre pour spiritualiser la matière. Certaines d’entre elles, nous les avons rencontrées, sont très près des anges. Ces âmes sont fort légères. Elles peuvent sembler papillonner dans leur vie. Elles ont beaucoup de difficultés à intégrer leur enveloppe physique et résistent souvent à l’incarnation.

Elles ont la capacité, dans la physicalité, de dématérialiser tout ce qu’elles touchent. Elles pourraient passer à travers les portes avec l’enveloppe physique ; c’est ce qui explique pourquoi elles ont tant de difficultés avec les clefs ou avec les poignées de portes, car elles oublient qu’elles n’en ont pas besoin. Elles spiritualisent tout ce qu’elles touchent, elles en élèvent directement le taux vibratoire. Lorsqu’il y a densité, l’Alchimiste-Fée agit par la diffusion des ondes qui émanent de son corps. Dès les premiers instants de leur incarnation, elles débutent leur action.

 

Ces âmes peuvent vous sembler dans la lune, totalement absentes dans l’incarnation ; telle l’image que vous avez des fées. Elles ont choisi l’incarnation, non pas qu’elles aiment la densité, tout au contraire : elles sont présentes pour aider à transmuter la matière.  Nous pourrions dire qu’elles sont des transmutateurs vivants. Elles ont la capacité de dématérialiser maintes choses sans même le savoir, et elles ont en bout de ligne l’impression d’avoir perdu ces objets. Nous vous taquinons mais cet exemple, bien que poussé à l’extrême, est très près de la réalité. Elles ont aussi l’impression d’être enracinées alors qu’elles planent. Elles ont de la difficulté à départager ce qui est en haut de ce qui est en bas. Ainsi, leur principale difficulté dans l’incarnation est justement de s’incarner. Toutefois, sachant qui elles sont, elles peuvent utiliser leur pouvoir et ainsi agir dans la guérison, dans la communication, dans tous les métiers, toutes les professions du monde. Elles peuvent transmuter tout ce qu’elles côtoient, la transmutation étant de prendre un état vibratoire et de l’activer d’une façon telle qu’il perde son identité pour se fondre au principe divin. L’amour est l’outil ultime de la transmutation.

 

Pourquoi ces âmes sont-elles présentes dans l’incarnation en cette fin de millénaire ? Elles ont un enseignement télépathique, verbal et oral à transmettre qui est : «  éveillez-vous chères âmes, vous pouvez spiritualiser la matière ! » Tel est le but de leur existence, telle est leur réelle identité.

 

La Famille de la Communication

 

Ces messages communiquent, ils transmettent l’amour en s’exprimant sous une multitude de formes : l’art, la chanson, les écrits, le théâtre… Ils sont très nombreux en ce moment sur la planète Terre. Vous en retrouvez dans tous les métiers, dans toutes les professions : écrivains, poètes, journalistes, chanteurs… Ces âmes se reconnaissent, entre autres à l’effet qu’elles n’ont pas d’attachements à la physicalité. Ceci ne veut pas dire qu’il n’y a pas, pour certaines d’entre elles, une forme d’attraction aux biens matériels.  Toutefois, la majorité des âmes qui sont de cette famille n’ont qu’un seul et unique but : communiquer, rendre le message accessible peu importe la forme, que ce soit à travers le chant, la danse, les arts, l’écriture… Tout est bon pour communiquer.

 

Ces âmes sont aussi reconnaissables au fait qu’elles ne sont pas nécessairement très enracinées et, à cause de cela, elles peuvent facilement se perdre à travers les drogues. Elles ont une forme de légèreté qui n’aide pas l’incarnation. Pour elles, la physicalité importe peu. Ce qui importe le plus est l’art de la communication et l’expression artistique. C’est pourquoi vous retrouvez au sein de cette famille maints artistes qui, à travers les périples de l’incarnation et de la personnalité, oublient qu’ils sont avant tout des Communicateurs, non pas nécessairement sous la forme que vos sociétés le croient.

 

 

La Famille des Enseignants

 

Ces âmes enseignent, elles enseignent tout ce qui peut-être enseigné, toutes les formes de connaissances, d’expériences. Elles enseignent l’amour, la lumière, la perte des illusions, l’écoute, l’importance de l’expérience du moment présent…

Les âmes de cette famille possèdent et transmettent le fluide de la connaissance. Ce fluide est directement associé à leur identité. Elles ont, en tant qu’âme incarnée, une recherche constante de vérité, de connaissances et un très grand besoin de transmettre. Elles sont également les gardiens de la connaissance qui est transmise sur les différentes planètes. On pourrait les appeler «  les gardiens du seuil ». Cette famille gère le bagage, l’accumulation de la connaissance dans tout l’univers. Elles ont une très grande capacité d’aller consulter, au niveau de leur psyché, les tables akashiques, là où sont logés maints niveaux de connaissances. Sur la planète Terre, vous allez retrouver des êtres qui étudient la numérologie, la Cabale, les anciennes écritures telles le Sanscrit, tout ceci dans un but de transmettre ces connaissances.

 

Eventuellement, si la transmission de la connaissance évolue d’une façon difficile et devient distortionnée, il se peut que cette famille ressente le besoin de se scinder et de créer une famille qui aurait comme action de devenir des Guerriers du fluide de la connaissance, tout comme il existe les Guerriers du fluide de la guérison.

Ces âmes sont faciles à reconnaître. Pour elles, enseigner les remplit d’une très grande énergie de joie, car c’est leur action, peu importe la forme. Elles n’ont pas besoin d’une étiquette d’enseignants ; elles le sont naturellement, canalisant constamment le fluide la connaissance. Ainsi, lorsqu’elles s’ouvrent à l’identité de leur âme, elles peuvent recevoir maintes informations inconnues sur la planète Terre, et les transmettre. Elles ne doivent pas hésiter à canaliser la connaissance et à la retransmettre. Pour ce faire, elles n’ont qu’à canaliser le fluide qui habite leur âme.

Nous aimerions ajouter que dans la physicalité, ces âmes ont parfois besoin de se manifester des lieux physiques pour donner leurs enseignements. Ainsi, si vous ressentez ce besoin, ne le jugez pas et manifestez-le.

 

 

La famille des Passeurs

                  

Cette famille d’âmes provient d’un détachement, d’une scission de la famille des Guérisseurs. Toutefois, elle n’est plus du tout associée aux Guérisseurs. Toutefois, elle n’est plus du tout associée aux Guérisseurs. C’est une famille qui est maintenant fort stable et cette stabilité est essentielle à son action. Les Passeurs ont une action fort spécifique : Dans l’au-delà, elles aident les âmes dans le passage des différents sas vibratoires qu’elles ont à traverser. Elles sont très près des sas angéliques et archangéliques, du sas des Maîtres Ascensionnés et sont aussi très près des étincelles. Ici-bas, elles assistent les différents passages que vous pouvez rencontrer sur votre planète : le passage de l’enfance à l’adolescence, le passage d’un emploi à l’autre, le passage du millénaire, le passage de la mort…Elles assistent et facilitent l’expérience du passage qui est un temps d’évolution spécifique.

Les âmes qui la composent n’ont vécu qu’un sas vibratoire. C’est pourquoi leur identité est moins forte que l’identité de bien d’autres âmes, car elles doivent constamment maintenir la transparence nécessaire pour assumer leur fonction dans l’au-delà, soit d’aider les âmes à passer d’étincelle à âme, à affiner leur identité.

 

Les Passeurs aident également la famille des Chamans dans l’équilibre des transformations, des passages dans l’univers des âmes. Ils sont fort occupés. Ces âmes ont la capacité d’être souvent en communication avec l’au-delà, et certes la nuit est le temps préférentiel à ceci. Dans l’incarnation, elles peuvent dire « J’ai travaillé très fort cette nuit ! », et elles ont raison car elles sont constamment en action. D’où l’importance de faire attention à leur enveloppe physique car elles travaillent jour et nuit.

 

Elles ont aussi très souvent la nostalgie de l’au-delà. Certaines ont même de la difficulté à gérer cet état et peuvent s’y perdre. Elles vont utiliser les drogues ou d’autres substances abusives pour contrecarrer cette nostalgie, ne sachant quoi en faire. Maintes d’entre elles ressentent souvent le désir de quitter et même de retourner à l’état de pure étincelle car l’identité vibratoire de l’âme ne les intéresse pas vraiment. Elles côtoient constamment le monde de la non-identité, le néant divin et ceci peut-être confondant, surtout lorsque l’âme est incarnée. Comme elles sont très fluides, certaines d’entre elles vont tenter de développer une pesanteur de l’enveloppe physique pour éviter de ressentir ce flottement de leur âme. Elles ont besoin de s’enraciner pour réaliser le Passeur qu’elles sont au plus profond d’elles. D’autres vont avoir l’enveloppe physique très, très mince, même transparente et devront tenter de maintenir l’enracinement à travers leur faible poids physique.

 

Dans leur identité vibratoire, ces âmes possèdent toutefois cette très grande qualité : vouloir aider constamment les âmes. Dès que quelqu’un a besoin d’elles, appelez-les et elles seront présentes. Elles ont une très grande disponibilité, nuit et jour, à aider les âmes et c’est ce qui explique pourquoi certaines d’entre elles se perdent dans le rôle de sauveteur. Il est très aisé pour les Passeurs d’attirer des âmes qui errent, qui n’ont pas d’identité ou qui l’ont perdue. Ces âmes viendront vers elles car elles les reconnaissent de l’au-delà : ce sont elles qui les ont aidées dans l’affinement de leur identité vibratoire. Ce sont des Passeurs d’amour et seul l’amour les nourrit. Tout le reste importe peu.

 

 

La Famille des Initiateurs de Conscience

 

Es âmes viennent pour une courte action. Elles viennent provoquer un éveil de la conscience sur la planète où elles ont choisi de s’incarner. Elles n’initient point un mouvement si ce n’est celui de la conscience. Elles viennent tout simplement éveiller la conscience et elles le font par leur départ souvent spectaculaire. Elles reviennent et elles quittent à nouveau.

 

Ces âmes sont présentes dans les passages des masses, dans les lieux où il y a des tremblements de terre, des accidents, des tornades… Elles initient des mouvements de conscience par leur passage et leur départ de la planète Terre.  Elles font parties des tragédies où les êtres sont tués ou torturés en masse, quittant la Terre par des phénomènes très durs, très violents. Ces âmes choisissent cela pour éveiller la conscience des humains.

 

Ceci peut sembler pure folie pour une conscience fermée, n’est-ce pas ?  Toutefois, élargissez votre conscience. Ces âmes viennent servir l’évolution de votre planète.

 

 

La Famille des Piliers

 

Il existe une famille dont les âmes sont appelées les Piliers. Elles ne sont pas très nombreuses à être incarnées en ce moment sur votre planète. Celles qui le sont, sont en constante communication avec d’autres planètes. La densité de ces âmes est très forte. Lorsqu’un Pilier (Nous parlons de l’âme dans l’enveloppe physique) est assis à côté de vous, vous ressentez immédiatement sa présence. Ces âmes viennent enraciner les plans célestes dans la profondeur de la Terre, recréer les connections entres les différents sites sacrés de la planète. Et sans même que la personnalité le sache, l’âme agit.

 

Ces âmes agissent partout où il y a matière, où il y a planète.  Elles sont très occupées et n’ont pas fini de l’être car elles sont constamment en équilibre, en lien, stabilisant les énergies, créant de nouveaux circuits énergétiques, surtout sur les planètes qui vivent des passages importants, comme la vôtre en ce moment. Là où elles sont, elles viennent enraciner l’énergie de l’au-delà ici-bas. Elles enracinent constamment les vibrations de la Source.

 

Ces âmes s’incarnent dans des lieux très stratégiques de la planète et agissent comme Piliers. Dans leur domicile, elles créent, elles canalisent et elles organisent les méridiens interplanétaires. Quelquefois, elles ont de la difficulté à changer de lieu car elles ont une action très précise là où elles ont choisi de s’incarner. Et quelquefois, elles vont aller vers des lieux très précis qui ont besoin d’elles. Il se peut fort bien que l’ego  ne comprenne pas pourquoi soudainement l’âme pousse pour se rendre au Yucatan au Tibet.

 

Une des difficultés de leur incarnation se situe au niveau de leur enveloppe physique. Comme leur corps est très sollicité par leur action ? Ils doivent être vigilants, en terme d’équilibre nutritionnel : apport en minéraux, en protéines, en vitamines et en acides aminés. Ceci est très important !

 

 

La Famille des Mécaniciens

 

Il existe une famille pour laquelle nous n’avons pas vraiment trouvé  de terme terrestre pour la nommer et avons choisi de la baptiser les Mécaniciens. Ces âmes viennent réparer la planète. Ce sont des réparateurs ou plutôt des agents de guérison dans la mécanique et dans la réparation de certains circuits du tissu planétaire. Elles sont souvent accompagnées par des Piliers ou des Chamans dans leur famille terrestre. Par exemple, il se peut que dans une famille terrestre les parents soient des Mécaniciens et que certains enfants soient Chamans et d’autres piliers, et qu’ensemble ils agissent.

 

 

Ces âmes viennent s’occuper du sol terrestre, des éléments contenus dans le sol, de l’air, de l’atmosphère, d’où le nom «  Mécanicien ». Elles peuvent exister à travers une identité très éloignée de ceci. Toutefois, vous allez souvent les retrouver le nez près du sol. Elles ont ce grand besoin de s’occuper de la terre, de planter des arbres là où il n’y en a plus. Dans l’au-delà, les Mécaniciens réparent cette forme d’énergie qui englobe tout, telle une forme de voila magnétique faisant partie des univers de conscience. Les âmes appelées Mécaniciens vont réparer, s’il y a blessure ; ce tissu énergétique qui est composé des différents fluides.

 

Cette famille agit beaucoup avec les Chamans, son action sera très près de la leur sans nécessairement s’y associer. Il y a plusieurs âmes de cette famille présentement en incarnées sur la Terre. Vous pouvez retrouver des membres de cette famille dans les groupes qui œuvrent pour la protection de l’environnement, de la couche terrestre, des forêts… Certaines de ces âmes agissent dans la guérison, d’autres dans la communication, d’autres dans l’écriture. Toutefois, elles ressentent toutes une urgence d’agir dans une action pour aider la planète à se restaurer. Pour ces âmes, la physicalité est très importante, non pas dans un sens d’appât des biens matériels mais bien dans le sens de vivre sur la planète qu’elles habitent. Ce sont des amoureux de la Terre.  Elles reçoivent jour et nuit des informations sur la planète qu’elles habitent, ainsi que des informations des autres planètes habitées par leurs frères et sœurs de Lumière. Nous leur disons «  N’hésitez pas à recevoir ces messages, ne les bloquez pas ! »

 

 

 

 

 

 

 

A quelle famille appartenez-vous ? Que ressentez-vous au plus profond de vous-même. ? Cela soulève-t-il des doutes ?

Attention ! Ne tentez pas de vous identifier à la profession que vous avez choisie dans cette incarnation, ou à ce qui ressemble à un mouvement de votre action, mais plutôt à la poussée, à l’appel de votre âme.

 

Vous faites partie d’une seule de ces familles et vous ne pouvez pas faire partie de plusieurs.

Toutes ces familles se connaissent. Dans l’au-delà, elles communiquent constamment entre elles. Elles communiquent aussi sur la planète, malgré les personnalités, malgré l’identité terrestre, malgré les expériences, les blessures et ainsi de suite. Car dans votre enveloppe physique, au cœur même de vos chakras, dans la profondeur de votre canal, existe la vibration de votre famille. Cette vibration n’est pas terrestre, elle est céleste.

 

Ne tentez pas de trouver votre identité immédiatement. De toute façon, vous savez déjà qui vous êtes. Vous n’avez qu’à laisser vibrer votre âme. Et pour ce faire, nous suggérons que vous reposiez vos épaules, que vous vous installiez confortablement et que vous respiriez. N’oubliez pas de respirer. Permettez à vos hémisphères de vivre une expansion de conscience, laissez votre système nerveux se détendre.

 

 

Comment connaître et communiquer avec notre guide ?

 

Comment connaître et communiquer avec notre guide ?

La meilleure façon de connaître votre guide est de faire le silence en soi, au travers d'une méditation et d'écouter et vous serez fort surpris d'entendre une guidance. Pour ma part , c'est aussi au travers de la prière avec les Saints , et aux travers des Oracles que j'entends cette guidance par clair audience.
Entendre la voix des Guides de lumière, c'est vraiment entendre des lieux, des prénoms, des situations concernant la vie du consultant et non des messages d'aucune utilités et de précisions.
Il y a des personnes dont leur guidance est hélas bien vague et intemporelle!

Quand les Guides de Lumière s'adressent à vous vous penserez que cela vient de vous, mais plus vous vous habituerez, plus vous comprendrez que cette guidance vient de l'extérieur ou de l'intérieur de vous, mais qu'elle ne fait pas partie de votre personnalité.
Vous reconnaîtrez cette guidance quand, après avoir fait un petit temps de méditation et de vide mental
Durant mes Guidances médiumniques, la réponse à une question posée mentalement vient d'une façon très rapide, instantanée, sans que j'ai parfois le temps de réfléchir.
Elle peut parvenir au travers d'un symbole , d'une image ,
ou audiblement!

C'est un processus que vous reconnaîtrez après avoir travaillé, bien évidemment, surtout travaillé au niveau de vos pensées, au niveau du vide dans votre mental. Vous ne pourrez rien recevoir si vous ne faites pas le silence dans vos pensées, c'est pour cela que je vous dis que la méditation est très, très importante, comme la prière, car vous allez vivre des moments bien perturbés, des grandes turbulences, et il sera nécessaire que pendant ces moments-là vous ayez une guidance personnelle.

Il suffit de faire un travail suffisant sur vous-même vous y arriverez, car la guidance est en chacun d'entre vous, mais il y a trop de bruits en vous pour que vous puissiez l'entendre.
Apprenez le calme intérieur, le silence intérieur . 
Le silence extérieur est facile, le silence intérieur est beaucoup plus difficile. Apprenez-le, ce sera nécessaire pour continuer votre chemin dans de bonnes conditions, que ce soit au travers de ce que disent les Guides ou au travers d'un cheminement au travers d'une religion ou d'une philosophie. 
Le silence intérieur est nécessaire pour une très bonne approche spirituelle et pour une très bonne approche du développement personnel. " 

https://www.facebook.com/pages/Voix-De-L%C3%A9toile/786978698000912?ref=hl

 

 

La meilleure façon de connaître votre guide est de faire le silence en soi, au travers d'une méditation et d'écouter et vous serez fort surpris d'entendre une guidance. Pour ma part , c'est aussi au travers de la prière avec les Saints , et aux travers des Oracles que j'entends cette guidance par clair audience.
Entendre la voix des Guides de lumière, c'est vraiment entendre des lieux, des prénoms, des situations concernant ...la vie du consultant et non des messages d'aucune utilités et de précisions.
Il y a des personnes dont leur guidance est hélas bien vague et intemporelle!

Quand les Guides de Lumière s'adressent à vous vous penserez que cela vient de vous, mais plus vous vous habituerez, plus vous comprendrez que cette guidance vient de l'extérieur ou de l'intérieur de vous, mais qu'elle ne fait pas partie de votre personnalité.
Vous reconnaîtrez cette guidance quand, après avoir fait un petit temps de méditation et de vide mental
Durant mes Guidances médiumniques, la réponse à une question posée mentalement vient d'une façon très rapide, instantanée, sans que j'ai parfois le temps de réfléchir.
Elle peut parvenir au travers d'un symbole , d'une image ,
ou audiblement!

C'est un processus que vous reconnaîtrez après avoir travaillé, bien évidemment, surtout travaillé au niveau de vos pensées, au niveau du vide dans votre mental. Vous ne pourrez rien recevoir si vous ne faites pas le silence dans vos pensées, c'est pour cela que je vous dis que la méditation est très, très importante, comme la prière, car vous allez vivre des moments bien perturbés, des grandes turbulences, et il sera nécessaire que pendant ces moments-là vous ayez une guidance personnelle.

Il suffit de faire un travail suffisant sur vous-même vous y arriverez, car la guidance est en chacun d'entre vous, mais il y a trop de bruits en vous pour que vous puissiez l'entendre.
Apprenez le calme intérieur, le silence intérieur .
Le silence extérieur est facile, le silence intérieur est beaucoup plus difficile. Apprenez-le, ce sera nécessaire pour continuer votre chemin dans de bonnes conditions, que ce soit au travers de ce que disent les Guides ou au travers d'un cheminement au travers d'une religion ou d'une philosophie.
Le silence intérieur est nécessaire pour une très bonne approche spirituelle et pour une très bonne approche du développement personnel. "

28/01/2015

O.M. AÏVANHOV canalisé par Jean Luc Ayoun

 

 

 

Le passage en cinquième dimension ou encore la sacralisation de la planète ou la sacralisation de la planète, multidimensionnalité, ne se fera pas sans les humains à condition que les humains acceptent certaines règles de fonctionnement de l’humanité, de la socialité, mais aussi à titre individuel, qui sont extrêmement importantes.

Et bien tout d’abord, comme vous le savez, vous vivez depuis un certain nombre de vies, de millénaires, dans un monde de fonctionnement qui est appelé distanciatif, séparatif, qui vous a permis de construire, nous a permis de construire, l’individualité, la personnalité, qui considère que tout ce qui n’est pas soi est extérieur à soi, où il y a une distance qui est mise entre soi et ce qui n’est pas le soi. Mais à un autre niveau de conscience, il faut bien comprendre que cette distanciation, cette séparation arbitraire voulue par les plans dimensionnels, n’est absolument pas le reflet de la réalité.

La réalité se situe dans une autre dimension comme l’on dit tous les hémicycles, dans toutes les religions, dans toutes les traditions qui se sont incarnées sur cette planète. Il y a des espaces dimensionnels où cette notion de séparation n’existe pas, où la Lumière se propage d’une autre façon que celle que vous connaissez. Ce que l’on appelle « l’au-delà » si vous préférez, les mondes où l’âme va transiter après la mort, où l’âme va évoluer sans le corps.

La différence essentielle c’est que lors de la sacralisation, il y a un phénomène essentiel qui a été appelé l’ascension mais avec le corps, non pas sans le corps.

Le corps doit vivre une transformation importante au niveau cellulaire, au niveau de l’ADN, au niveau de la configuration anatomique. Néanmoins le phénomène le plus important correspond à des modifications importantes des règles de fonctionnement. Ces règles de fonctionnement découlent directement de ce que j’ai dit au début, à savoir le passage à un état de conscience où la distanciation, la séparation n’existe plus, où tout est un, où tout se produit en dehors de l’espace temps que vous connaissez.

Dans ces mondes là, qui sont des mondes de Lumière, il n’y a plus de place pour l’ego, il n’y a plus de place pour la séparation. Toute pensée est émise et comprise en même temps et reçue en même temps par tous les êtres à qui elle s’adresse. Il n’y a plus la barrière de la distanciation, de la séparativité liée à la troisième dimension.

Il y a un certain nombre de règles de fonctionnement qui vont bien au-delà, en particulier le fonctionnement de la Lumière et le fonctionnement des entités individuelles, personnelles, tel que vous le connaissez aujourd’hui, n’est absolument plus en vigueur dans ces mondes multidimensionnels.

L’aspect le plus important c’est que l’espace/temps tel que vous l’avez vécu depuis 50 000 ans n’a plus du tout le même impact. En cela, il faut comprendre que les choses n’évoluent pas de la même façon, en particulier ce que vous appelez l’amour universel, l’amour cosmique. Comme disait mon Maître Bença Deunov, cela correspond à quelque chose qui doit se passer et qui doit traduire une mutation extrêmement importante, mutation des corps comme je l’ai dit mais aussi des modes de fonctionnement de la conscience.

Or, il se trouve que l’on ne peut pas fonctionner dans ces modes multidimmensionnels si l’on garde en soi certains modes de fonctionnement qui appartiennent à la troisième dimension.

Alors, je sais que dans les traditions on a parlé d’ascension personnelle, de réalisation personnelle, de certains processus qui arrivaient à un certain moment devant un certain seuil, là où se trouve le fameux gardien du seuil qui garde l’accès à ces états multidiensionnels. La chose est profondément différente aujourd’hui car ce qui était possible avant, pour un individu, pour quelques individus, va aujourd’hui se vivre en collectivité, et le rôle social (au sens groupe) est extrêmement important puisqu’il ne faut, pour accéder à cet état dimensionnel à titre individuel, que laisser tomber tout ce qui faisait les modes de fonctionnement dans la troisième dimension.

Dans la cinquième dimension, la peur n’existe pas, les attachements n’existent pas. Ce qui veut dire que d’ores et déjà vous devez travailler essentiellement sur les attachements. Qu’est-ce qui vous attache ? Non pas à la vie, non pas à ce monde, mais qu’est-ce qui vous freine dans votre évolution ? Dans votre ascension ? Qu’est-ce qui fait que vous demeurez dans une certaine lourdeur ? Quels sont les attachements qui vous font vibrer, qui vous rétractent et qui empêchent l’expansion de votre conscience.

Ce sont les questions essentielles que l’on doit se poser aujourd’hui, rien de plus que cela. Les règles maintenant pourraient être développées à l’infini. Je ne vais pas vous décrire totalement la vie dans la cinquième dimension.

La grande différence : c’est comme si c’était l’au-delà mais avec le corps ! On part avec le corps et non pas sans le corps. C’est une différence essentielle. Corps qui sera dans les prochaines générations extrêmement différent de ce qu’il est aujourd’hui. Il y a transmutation à tous les niveaux.

Mais le plus important que vous ayez à faire aujourd’hui dans les temps présent c’est une révolution de la conscience. Il faut s’introspecter soi-même, comprendre comment on fonctionne, comprendre quelles sont les barrières que nous nous sommes mis nous-même au fur et à mesure de l’incarnation de cette vie présente qui nous empêchent d’aller vers la légèreté, d’aller vers l’élévation, vers cette ascension, vers ce changement dimensionnel auquel notre âme aspire depuis tant de temps. Voilà ce que je voulais vous dire par rapport à cette première question.

Question : Dans le cadre de la cinquième dimension, reste-t-on sur Terre?

La cinquième dimension se trouve sur Terre. C’est la Terre qui passe en cinquième dimension. Et vous, vous l’accompagnez ou vous ne l’accompagnez pas, mais il n’est pas question de partir ailleurs. Vous n’allez pas prendre une boîte en ferraille pour aller sur une autre planète. C’est quoi ces histoires ? La sacralisation de la planète et la montée de la Terre en cinquième dimension, c’est ça que vous allez vivre. Vous allez accompagner la Terre. Il n’est pas question de prendre je ne sais quoi pour aller je ne sais où. C’est la Terre toute entière qui passe en cinquième dimension, et l’ensemble du système solaire. Effectivement, quand vous accédez à la cinquième dimension, ceci est totalement irréversible. Il n’est pas possible de revenir à la troisième.

Les engagements de l’âme, de l’esprit qui accède à la troisième dimension sont incompatibles avec un retour à la troisième dimension. Comprenez bien qu’il n’est pas possible de partir comme ça. Quand on parle de phénomènes d’ascension, d’élévation, on ne s’élève pas avec le corps pour monter dans les cieux, dans les nuées ou dans une boîte en fer, ou dans un vaisseau de Lumière. Non ! C’est la Terre toute entière qui monte son niveau vibratoire. Et par contre, ceux qui ne peuvent pas suivre, décideront de partir soit en masse à travers les phénomènes collectifs, soit seront soumis à des phénomènes de retraitement. Retraitement est un terme pas très agréable mais qui correspond néanmoins à une réalité : un retraitement, un recyclage des âmes qui repartiront pour un cycle nouveau de 50 000 ans ailleurs mais pas ici.

La Terre monte en cinquième dimension. La vibration terrestre attend ce moment depuis fort longtemps. Il y a quelque part au centre de la Terre un noyau cristallin qui est le reflet total des mondes dont est issue la Terre, c’est-à-dire de la dix-huitième dimension, des mondes d’Orion. Le soleil aussi, qui est d’une dimension bien supérieure, doit faire un saut quantique de niveau vibratoire. Tout le système solaire et l’ensemble de la galaxie doit monter d’un octave. Ceux qui ne peuvent pas monter d’un octave, comme je dirais, seront réorientés pour redémarrer un nouveau cycle tout simplement. Donc, la montée en cinquième n’est pas quelque chose qui se fait en laissant les autres et en faisant « Coucou ! ».

Question : Parlez nous des dimensions au-delà de la cinquième et du soleil central de Sirius?

On fait un grand saut quantique. On passe de la cinquième à la vingt-quatrième. Ce sont des mondes qui sont très difficiles à décrire ou d’appréhender avec des mots. Croyez-bien que dans des millions d’années toute étincelle divine, tout esprit ayant pris corps un jour, retrouvera ces dimensions largement plus étherées que la cinquième. Mais le temps que vous devez passer en cinquième dimension est une échelle de temps qui n’a plus rien à voir avec 50 000 ans parce que le temps se déroule de manière différente comme je vous le disais. Et lorsque vous arrivez au-delà de la dix-huitième dimension, il n’y a plus du tout de possibilité de corporéité. C’est de la Lumière pure.

Mais cette Lumière présente une certaine structure. Cette structure est une forme triangulaire. Il y a des êtres vivants, au sens où nous l’entendons, échangeant, communiquant, entrant en relation, qui sont dans des dimensions vingt-quatrième (ou même plus haut) mais qui sont dans une trinité totale de Lumière. Ils se présentent comme des triangles lumineux. Maintenant, quand ces formes Divines descendent dans les plans vibratoires et arrivent à se manifester jusqu’à la onzième ils prennent une forme d’apparence de Lumière.

Parfois, ils peuvent se présenter comme un archange qui va avoir une forme lumineuse vibrant extrêmement vite, une hauteur de 2 mètres 50, voire 3 mètres, extrêmement fine, dont on voit un contour vaguement anthropomorphisé, c’est-à-dire vaguement de forme humaine mais pas toujours. Il y a des formes qui ne sont pas spécifiquement humaines, humanoïdes.

Vous avez des races qui vivent, non pas parmi vous sur Terre, mais dans l’intra Terre, qui sont des delphinoïdes qui ont des formes de dauphins, qui ne sont pas dans l’élément eau, mais dans l’élément air. Au-delà de l’élément air, il y a l’éther. Et au-delà de l’éther, il y a encore d’autres constituants où l’éther est la vibration la plus basse.

Vous pouvez concevoir, imaginer, que ces dimensions représentent à chaque fois une intrication avec la dimension qui lui est immédiatement inférieure mais à chaque fois avec une notion de retournement où les configurations de Lumière, les constituants de la Lumière ne sont plus du tout les mêmes.

Quand on parle de Lumière en troisième dimension, Lumière ici présente, vous parlez de photons. Eventuellement, pour un clairvoyant qui verrait l’éther il parlerait de globules de vitalité, de prana.

Mais sachez que l’organisation de la Lumière dans la cinquième dimension n’a plus rien à voir avec une organisation ronde mais hexagonale, c’est-à-dire à six côtés.

Alors que lorsque vous arrivez dans les mondes de la onzième dimension, l’organisation de la Lumière se fait sous forme triangulaire.

A chaque fois, il y a des spécifications, je dirais, de la Lumière et de la conscience mais aussi des formes qui sont vivantes, qui sont agencées de manière différentes et dont le fonctionnement n’est absolument plus individuel mais collectif. C’est un fonctionnement de masse. Mais c’est difficile à expliquer avec des mots.

Maintenant n’attendez pas à ce que je vous fasse des descriptions poétiques de ce qui se passe dans la vingt-quatrième dimension et au-delà. C’est extrêmement complexe. Cela ne peut pas être expliqué, traduit par des mots. Cela peut être éventuellement perçu à travers des Lumières qui sont des formes particulières.

Maintenant il y a effectivement ce que l’on appelle une hiérarchie descendante génératrice des dimensions inférieures. Ce que vous devez entendre par cela, c’est que la troisième dans laquelle nous évoluons, dans laquelle j’ai évolué de mon vivant, sont des dimensions qui ont été générées. Il y a des « dieux géniteurs » qui viennent de beaucoup plus haut qui ont envoyé des « semences », des vibrations semences qui ont ensemencé les plans vibratoires et en particulier la troisième dimension qui a été créée lors de la création de l’Atlantide.

Avant l’Atlantide il y avait la Lémurie. La Lémurie est une conscience collective de deuxième dimension. Il n’y avait pas d’individualité encore.

Voyez, tout cela est un mouvement qui se fait dans les deux sens, descendant et remontant, qui s’étalent sur des millions d’années. L’échelle de temps de la troisième dimension, même si cela semble à tout le monde, quand il est vivant et que l’on souffre, extrêmement long, extrêmement pénible, représente rien du tout dans l’échelle de l’évolution. C’est quelque chose d’extrêmement bref par rapport à ce que vous passerez en cinquième dimension et encore moins de ce que vous passerez dans la onzième, dans quelques millions d’années, en temps de troisième bien sûr.

L’évolution de la vie est sans fin. Il ne faut pas croire que lorsque l’on meurt on se repose quelque part, entouré de chez pas quoi et que l’on reste tout béat. Non, la vie est un travail permanent mais qui s’accompagne d’une irradiation, d’une expansion permanente de la conscience qui va aller jusqu’à englober une multitude d’entités individuelles situées dans des dimensions inférieures, qui va aller jusqu’à englober des systèmes solaires, etc., etc., jusqu’à grandir de plus en plus. La vie est un agrandissement permanent en vibration essentiellement, en conscience aussi. Autre question ?

Question : Comment, en humain, coopérer à l’accession à cette 5ème dimension?

Voilà une belle question. Il y a un certain nombre de préceptes et de préconisations et de conseils que l’on peut donner qui ont déjà été abordés par de nombreux channels. Néanmoins, ce que l’on peut dire d’extrêmement important c’est que la première chose que vous devez admettre, c’est que tous les repères que vous avez connus jusqu’à présent (historiques, spirituels, sociaux, culturels) tout ce qui à trait à votre passé, à votre éducation, doit aujourd’hui être abandonné. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut être « cuicui les petits oiseaux » pour monter là-haut. C’est pas cela du tout. Cela veut dire qu’il faut être complètement lucide de l’instant, de qui on est, en faisant abstraction de tous les poids que l’on s’est mis depuis que l’on est né.

Le passage en cinquième dimension nécessite deux maîtres mots.

Premièrement, « lâcher prise ». Je le disais déjà lors de précédentes interventions : « Père, que ta volonté se fasse et pas la mienne », surtout pas la mienne. Cela s’appelle l’abandon ou le lâcher prise.

Deuxièmement, chose extrêmement importante (la grande révolution, elle est ici), c’est la « maîtrise ». Il faut arrêter de considérer qu’il va y avoir un être extérieur qui va venir vous tirer par la peau des fesses et vous emmener dans la cinquième dimension. C’est une décision qui se prend à titre individuel, personnel. Cela s’appelle la maîtrise. Ce n’est pas le gourou. Cela ne veut pas dire « je veux, alors il faut que ». Ca veut dire simplement « je sais ce que je suis », « je suis ce que je suis ». Je suis un être de Lumière, je suis un être Divin, je suis un être non séparé qui a vécu dans la séparation, qui a vécu dans l’enfermement de la troisième dimension. Donc cela représente un changement de paradigme extrêmement important.

Considérer que l’on est Maître de Soi, considérer que toutes les épreuves, tous les poids que l’on prend, toutes les valises de bonnes actions, de mauvaises actions, de l’éducation des parents, n’existeront plus dans la cinquième dimension. Ces garde-fous que vous vous êtes mis autour (la sécurité sociale, la sécurité de l’emploi, la sécurité des parents, la sécurité des enfants, la sécurité de la maison, du toit dans lequel on vit). Cela veut dire qu’il faut aller vivre dans la rue ? Je veux pas dire ça. Je veux dire simplement qu’il faut regarder tout cela avec un œil neuf. Ce sont des éléments que nous avons mis pour nous protéger. L’ère de la protection est terminée dans tous les sens du terme. Chaque être humain va être face à ce qu’il est fondamentalement, un être de Lumière. Il faut l’accepter ou le refuser. Mais il ne faut pas rester le cul entre deux chaises.

Plus que jamais maintenant, il va falloir affirmer les choix. Il va falloir décider en son âme et conscience ce que l’on veut. Qu’est-ce que l’on veut ? On veut la Lumière mais la Lumière sans la troisième. Ou on veut encore expérimenter la troisième, On veut encore expérimenter le fait d’aller à la pêche, le fait de jardiner, le fait d’avoir des enfants, le fait de faire tout ce que vous faites depuis 50 000 ans, ou alors vous décidez que c’est fini. C’est fini, je vis et j’accompagne la Terre dans sa nouvelle évolution de conscience. Cela veut pas dire que j’abandonne mon corps. Non pas du tout. Cela veut pas dire que je me désintéresse de la vie. Bien au contraire.

C’est une nouvelle forme de vie, une vie encore plus vivante, encore plus rayonnante car c’est une vie dans la Lumière. Pour cela les maîtres mots ce n’est pas d’aller chercher un être à l’extérieur. Peut-être un modèle quelque part si vous le voulez, si vous avez besoin d’un modèle, mais je vous rappelle que plein de gens ont dit qu’il fallait tuer les modèles, il faut aller au-delà du modèle. Il faut être soi-même. Il faut oser être soi-même. Il faut oser dire, oser être et ne plus paraître. Il faut être dans l’être et non plus dans l’avoir. Il faut arrêter de se faire avoir par la société telle que vous la connaissez ! Il faut rejoindre la nouvelle société des êtres de Lumière. Or cela ne se fait pas en s’échappant du corps. Ca se fait ici maintenant en étant parfaitement centré, parfaitement lucide.

Affirmez votre Divinité. Affirmez l’être de Lumière que vous êtes. Cela est extrêmement important. Tout le reste viendra ensuite. Mais ça, ce sont les deux conditions préalables : lâcher prise et maîtrise. J’ai parlé.

Question : Qu’en est-il des enseignements que vous donniez de votre vivant?

Chère amie, l’enseignement que j’ai donné de mon vivant, en particulier l’enseignement qui était lié à la science sacrée, c’est-à-dire la kabhale, sera toujours vrai de toute éternité, dans toutes les dimensions.

Ce qu’il faut abandonner mais, déjà à mon époque je n’en parlais plus, ce sont les modèles religieux, quels qu’ils soient. Maintenant, l’enseignement que j’ai donné ? L’adoration du soleil ? A mon époque, on se levait très tôt au lever du Soleil pour aller prier, pour admirer le Soleil. Maintenant, je peux dire qu’avec ce qui vient, vous pouvez rester bien au chaud dans votre lit ou bien au frais si c’est l’été et penser au Soleil et adorer le Soleil comme ça. Votre pensée a accès directement à la cinquième dimension comme cela.

En aucun cas je remets en cause ce qui a été dit de mon vivant. Néanmoins, les conditions ne sont pas du tout les mêmes. Déjà mon maître, Bença Deneuv, savait qu’à la fin du vingtième siècle viendrait ce phénomène d’ascension et d’élévation en cinquième dimension. Cela ne veut pas dire que les enseignements que j’ai donnés ou que d’autres ont donnés sont faux. Simplement, ils doivent s’adapter totalement à ce qui se passe en ce moment.

Les enseignements du Christ, le plus grand initié, sont toujours vrais, pas ceux qu’ont été donnés par l’église, mais ceux qu’il a transmis, lui et ses apôtres, restent et demeurent d’actualité. De même, ce que je dis demeure d’actualité mais simplement vous ne devez pas vous enfermer dans une chapelle, dans un enseignement. Vous devez passer à vous-même, à votre propre maîtrise.

Maintenant si vous voulez vous servir de l’enseignement de tel ou tel être, vivant ou mort, pourquoi pas ! A condition de rester lucide sur cette notion de maîtrise, sur cette notion de lâcher prise. Là est l’essentiel.

Tous les procédés techniques que j’ai mis en œuvre, que ce soit avec la danse, que ce soit avec les enseignements tels que je les faisais à titre d’échange, de communication, comme ceux là, vont toujours dans le même sens. Devenez ce que vous êtes et non pas ce que les autres veulent que vous soyez. Cela est extrêmement important.

Tout ce qui était de la science sacrée, tout ce qui était issu de la kabhale, cela ne changera jamais quelles que soient les dimensions. Maintenant, il faut pas vous enfermer dans un enseignement quel qu’il soit. Il faut ouvrir, il faut grandir. Si l’enseignement vous limite, abandonnez-le.

Le monde de la cinquième dimension est un monde de liberté totale mais aussi de franchise totale. Il n’y a pas de place, rappelez-vous, pour la peur. Il n’y a pas de place pour les attachements, il n’y a pas de place pour l’ego. Ce qui veut dire qu’il ne faut pas s’acharner à tuer l’ego. Non, il faut le transcender. Il faut que l’ego soit le réceptacle de l’âme. Il faut que l’âme envahisse complètement la personnalité afin que celle-ci soit éclairée et que vous réalisiez le « je suis ».

Voilà, en ce qui concerne les enseignements. Tout enseignement a une parcelle de vérité. Il y a des enseignements qui sont éternels dans toutes les dimensions. L’enseignement cabalistique de la science sacrée est au-delà de la troisième dimension car on le retrouve jusqu’en dix-huitième dimension, dans l’architecte des planètes, des systèmes solaires si vous préférez. A chaque fois il y a une image en miroir jusqu’au plan les plus denses.

Maintenant les règles qui ont voulu être instituées dans la fraternité que j’ai continué à mener à terme après mon maître Bença Deneuv ? Il y a une certaine rigueur qui est apparue après. Bien évidemment, comme toujours.

Regardez ce que l’on a fait du message du Christ, ce qu’a fait l’église catholique. Rappelez-vous que l’être humain, en tout cas de la troisième dimension, a toujours tendance à vouloir mettre des gens dans des cadres, dans des limites, à les enfermer, à vouloir prendre l’ascendant, à prendre le pouvoir sur l’autre. C’est le principe même du groupe social dans la troisième dimension. Tout n’est que jeu de pouvoir. Dans la cinquième dimension, cela est impossible. Voilà. J’ai parlé.

Question : Quel est le meilleur chemin pour acquérir le lâcher prise et la maîtrise?

Chère amie, quand tu parles de chemin tu imagines une route, quelque chose à faire qui prend du temps pour le traverser, pour l’emprunter, pour aller d’un point à un autre. Or, le lâcher prise et la maîtrise ne nécessitent pas une technique. Ce sont des choses qui se font dans l’instant présent, instantanément. C’est cela que vous avez du mal à comprendre dans la troisième dimension.

On vous a tellement inculqué des règles, des modèles (quels qu’ils soient, aussi bien sur le plan de la vie de tous les jours que sur les plans spirituels), que l’on a du mal à concevoir que le lâcher et la maîtrise, ce sont des choses qui se font dans l’instant et non à travers des rituels, des prières. Mais c’est une décision que l’on prend. Bien évidemment, ce n’est pas parce que vous allez dire « Je suis Maître, je lâche prise » que cela va se produire comme cela du jour au lendemain.

Il n’y a pas de chemin. C’est pas quelque chose qui va emprunter une technique plutôt qu’une autre. Il est pas question d’allumer une bougie touts les soirs à sept heures ou de vous agenouiller sur un tapis cinq fois par jour ou de vous tourner vers la croix et de vous flageller. Ce n’est pas là la maîtrise. C’est pas, là, le chemin. Vous êtes le chemin. Mais ce chemin est un chemin qui est instantané. Ce n’est pas un chemin qui prend du temps surtout aujourd’hui. C’est un chemin qui consiste à comprendre cela, une fois pour toute à décider (dans son mental, dans l’intellect et après en esprit et en vérité) que vous êtes Maître de vous-même, que vous êtes un être Divin. Pour la maîtrise, c’est extrêmement simple.

Pour le lâcher prise, c’est peut-être un peu plus compliqué car depuis que l’on est sur Terre, on nous a appris, dans cette vie, à toujours dépendre de ceci ou de cela, de l’éducation, des conventions, et en spirituel aussi de certains modèles que l’on adopte ou que l’on n’adopte pas. On essaye de suivre des enseignements. On essaye de se conformer à quelque chose d’existant. A partir du moment, et ça comprenez le bien, à partir du moment que l’on reste attaché à quelque chose (que cela soit un modèle spirituel), on ne peut pas accéder à la transformation totale.

Cela est extrêmement important à se mettre dans la tête c’est-à-dire que l’on ne peut imaginer arriver à l’illumination par une voie, un chemin qui va être une ascèse, qui va être quelque chose de long, qui va être quelque chose qui va prendre des vies et des vies. Non, aujourd’hui, l’énergie de l’Esprit Saint, la Lumière de la cinquième dimension, est déjà en train d’infiltrer la Lumière de la troisième dimension mais aussi les corps. Je l’ai déjà dit la dernière fois : « Père que ta volonté se fasse et non la mienne ». Le meilleur du lâcher prise est là.

La maîtrise est un abandon. Comprenez bien que c’est un abandon qui confère la maîtrise et que la maîtrise confère l’abandon. Il y a ici une dynamique extrêmement subtile entre abandonner et maîtriser. Or le problème de la troisième dimension c’est que vous ne voulez pas abandonner ce que vous maîtrisez. Et vous ne voulez pas maîtriser ce que vous abandonnez. Le problème est là.

C’est que lorsqu’on est en incarnation (de par les peurs inhérentes même de la constitution de ce que l’on appelle la lignée, à la constitution de nos cellules même), la peur est inscrite en l’être humain : la peur de manquer, la peur de mourir, la peur de ceci, la peur de cela. Et la peur implique cette notion essentielle de tout maîtriser pour surtout ne pas avoir peur. Or il faut abandonner les peurs. Cela ne se fait pas effectivement du jour au lendemain.

Mais il n’y a pas de chemin qui soit meilleur qu’un autre. Néanmoins, c’est quelque chose qui doit se poser en conscience. Au moment où je ressens la peur, c’est la peur de quoi ? La peur n’est pas dans le présent. C’est une projection de mon mental dans le futur. Je vais manquer de ceci. Je vais manquer de cela. Il va m’arriver ceci, il va m’arriver cela. Je ne vais pas vous le redire car vous le savez déjà mais il nous arrive ce qu’on projette, bien sûr ! Il faut projeter la maîtrise et le lâcher prise, l’abandon aux schémas anciens.

Ce qui doit mourir doit mourir et ce qui doit vivre doit vivre. La vie est éternelle transformation. A partir du moment où une chose est figée, elle ne vit plus. Il faut bien comprendre cela. Vous êtes le chemin. Vous êtes la voie. Vous êtes la vérité. Vous êtes la vie. Il ne tient qu’à vous de postuler cela.

Après, vous pourrez prendre tous les chemins que vous voulez. Vous pourrez aller dans une église. Vous pourrez allumer des bougies. Vous pourrez utiliser des cristaux, que sais-je encore, ce que vous voulez. Mais l’important c’est que quelque chose a décidé, là, dans la conscience, maintenant : « Je suis un être divin », « Père que ta volonté soit faite et non la mienne », « je suis mon propre Maître ». J’ai parlé.

Question : Pourriez-vous nous parler des trois cœurs dans le travail de Marie?

On laissera la Maman s’exprimer là-dessus si vous le voulez bien. Mais ce que l’on appelle les trois cœurs c’est le coeur physique, le coeur énergétique et le coeur spirituel. Il y a effectivement au niveau des structures importantes, une constitution trinitaire.

Par exemple, quand nous parlons des cerveaux, dans la troisième dimension, vous avez trois cerveaux. Vous avez le cerveau le plus ancien que l’on appelle paléo-cortex, celui qui est lié à l’histoire de la descente dans l’incarnation, à la peur. Vous avez ensuite un deuxième cerveau, celui que vous expérimentez depuis 50 000 ans, le « je », le meso-cortex qui est lié en quelque sorte à l’émotion, au sens large. L’émotion c’est ce qui met en mouvement. C’est le siège de l’ego. Et après, vous avez ce que l’on appelle le neo-cortex, le nouveau cortex. Celui-là n’est pas en rapport avec le mental, contrairement à ce que certains ont pu dire, il est en rapport avec la projection dans le futur. Il est lié à la Divinité. La peur est une projection qui vient de votre cerveau le plus ancien sur votre cerveau le plus récent. Au niveau du cœur, il y a exactement la même structure.

Vous avez un cœur physique, qui est le plus ancien, qui vous maintient en vie, qui est bâti sur un rythme binaire, qu’en médecine vous appelez je crois sistole/diastole, c’est-à-dire contraction, ou l’inverse peu importe, contraction/dilation.

Ensuite vous avez un cœur, le deuxième cœur qui, lui, correspond à ce que l’on appelle le Joyau, le rayonnement de la Lumière, qui est sur un rythme d’expansion permanente et qui est lié aux forces étheriques. Il est en relation directe avec la cinquième dimension.

Après, vous avez le cœur spirituel à proprement parler qui correspond à l’étincelle divine, ce que les tibétains ont appelé la goutte rouge, la goutte blanche, c’est-à-dire l’atome germe, l’atome spirituel.

La fusion des trois cœurs correspond à la mise en relation et à l’unification préalable au passage en cinquième dimension.

Maintenant, je vous dirais que la structure physique que vous connaissez aujourd’hui, quand on accède en cinquième dimension, passe d’un référentiel trois à un référentiel quatre, c’est-à-dire que vous aurez quatre cerveaux et quatre cœurs.

Si on prend l’exemple du cœur spirituel : le cœur spirituel demeure le cœur rayonnant, flamboyant. Par contre, le cœur physique se dédouble pour avoir un fonctionnement unitaire. Au niveau du cerveau apparaît un autre mode, au-delà du neo-cortex, entre le neo-cortex et le meso-cortex, que l’on appelle le lobe paralimbique qui existe chez les mammifères supérieurs (baleines, dauphins). Ceux-là ont un lobe développé qui est la prise directe sur la peur qui est inscrite dans le cerveau reptilien ou le paléo-cortex, le cerveau le plus ancien, mais qui est tourné vers la joie. C’est pour cela que ces mammifères sont toujours tournés vers la joie. Et comme vous dites vulgairement « ils baisent tout le temps ! ». Voilà ce que l’on appelle la fusion des trois cœurs telle que la maman la fera tout à l’heure. C’est un travail de mise en relation de votre dimension Divine avec la dimension physique, en passant par la dimension de l’âme. C’est un travail effectivement qui vous confèrera une certaine forme de maîtrise, et de joie aussi, car c’est important la joie aussi. J’ai parlé.

Question : Et l’alimentation dans ce cadre d’évolution?

On va distinguer trois niveaux si vous le voulez bien, chère amie : le niveau de la troisième dimension à partir du moment où vous faites l’effort de la maîtrise et du lâcher prise. Ensuite, la transition. Et après il y a un troisième niveau qui se passe lorsque l’on est réellement arrivé à la cinquième dimension. On va les prendre dans l’autre sens parce que c’est plus facile.

Dans la cinquième dimension, à partir du moment où la vie est stabilisée en cinquième dimension, il n’y a plus du tout besoin d’alimentation, ce qui explique que la plupart des races, non pas delphinoïdes mais humanoïdes qui arrivent à la cinquième dimension, ne possèdent plus du tout d’orifice buccale ni de dents. Il n’y a plus nécessité d’alimentation au sens où vous le concevez, il y a donc une atrophie du tube digestif qui n’a plus aucun intérêt. Néanmoins, certaines races qui vivent en cinquième dimension (non pas humanoïdes mais delphinoïdes cette fois-ci) continuent à conserver une certaine forme d’alimentation qui n’est absolument pas vitale mais qui permet l’entretien d’une certaine densité permettant leur action sur la troisième dimension.

Maintenant la période de transition est une période extrêmement brève où le passage de la troisième à la cinquième dimension, au moment du phénomène ascensionnel, s’accompagne d’un phénomène de catharcisme c’est-à-dire où l’être apparaît comme rigidifié, où il y a effectivement une période (qui a été appelée par la Maman les trois jours et les trois nuits) où certains êtres humains seront dans la Lumière et d’autres dans l’ombre. C’est pas l’ombre et la Lumière spirituelle. C’est l’ombre et la Lumière liées à la position de la Terre sur laquelle vous vous trouvez. Durant ces trois jours aucune alimentation n’est possible.

Et puis il y a maintenant, aujourd’hui, l’évolution présente pour ceux qui s’engagent dans ce chemin d’élévation. Bien évidemment un certain nombre de choses doivent être évitées. Mais je préfère vous parler de ce qui doit être privilégié. Chacun fera en fonction non pas de manière intellectuelle mais de ce qu’il ressent dans son ventre.

Il est essentiel de privilégier tout ce qui est légume, tout ce qui est fruit, accessoirement les céréales mais accessoirement seulement et pas toutes. Mais l’alimentation deviendra essentiellement végétarienne. Ce qui ne veut pas dire que l’on n’a pas le droit de se faire de temps en temps une côtelette ! Je dis simplement que l’on doit privilégier ce mode d’alimentation. Comme vous le remarquez, qu’on le veuille ou pas, les êtres humains prennent de moins en moins de temps pour manger, mangent de moins en moins.

De mon vivant, un repas était constitué d’un certain nombre de choses. Il y avait une entrée, un plat, un fromage, un dessert. Aujourd’hui, la plupart des gens (qu’ils soient chez soi ou ailleurs) ne mangent qu’un plat. Ou alors ce sont des repas extrêmement légers. Ou on mange plusieurs fois dans la journée mais pas des vrais repas. C’est aussi une mutation qui est en cours, même pour ceux qui s’en doutent pas. Ceux qui s’en doutent pas, ils vont dans les restaurants qui sont des chaînes que vous appelez les McDonald, qui vont manger de la viande.

Mais néanmoins, le meilleur support vibratoire, de l’élévation des corps aussi, consiste à détoxiner. Pour cela il faut limiter l’ingestion de produits qui ont souffert, comme les animaux. C’est une règle logique. L’ascension vibratoire ne peut se faire qu’à travers le passage des chaînes carbonées aux chaînes de noyaux de silicium, c’est-à-dire de quartz. Et cela correspond à une diminution de l’alimentation en chair animale qui contient beaucoup de carbone et de protéines pour passer à quelque chose de beaucoup plus subtil en alimentation. Mais maintenant, il ne faut pas vous priver, si vous avez envie et ressentez le besoin de manger de la viande. Mais néanmoins, si vous voulez élever vos vibrations, il faut adopter un régime de nature végétarienne, voire végétalienne.

Alors il y a un certain nombre d’aliments qui sont présentés comme biologiques comme le soja, qui est la plante la plus anti-spirituelle qui soit parce qu’elle pousse non pas vers la Lumière mais vers la Terre. Il y a certaines céréales qui ont été polluées, en particulier le blé, qui est la céréale la plus nocive qui soit parce qu’enrichie en pesticides et en nitrates. Et vous avez aussi le lait. L’être humain n’est pas fait pour boire du lait de vache. Néanmoins, il faut trouver comme vous dites, des sources de calcium mais vous en avez dans d’autres aliments.

Voilà les règles alimentaires. De mon vivant, je disais qu’il fallait manger beaucoup de fruits, beaucoup de légumes. Mais si vous mangez des légumes qui sont enrichis en pesticides, autant manger de la viande ! Malheureusement sur cette planète vous arrivez aujourd’hui à un niveau où on peut dire réellement que tout est vicié, tout est pollué. Mais on ne peut pas manger une hostie par semaine, pas encore.

Question : Avec l’évolution de l’alimentation peut-on perdre ses dents?

Je ne crois pas. Si on perd ses dents, c’est qu’il y a un gros problème ! A aucun moment, je n’ai dit que la transformation irait aussi vite. Le passage en cinquième dimension se fait avec le corps et les dents sont encore là. Il y en a encore pour des milliers d’années. L’état accompli en cinquième dimension est quelque chose qui surviendra dans des milliers d’années. On peut aussi parler de l’évolution des doigts. C’est comme si je vous disais que dans la cinquième dimension, il n’y a plus que quatre doigts. Et que vous me disiez à ce moment là : « Moi, je n’ai plus que quatre doigts, est-ce que c’est normal ? » Non, non pas du tout. Cela n’a rien à voir.

Question : Est-ce que l’on peut appeler la Lumière sur l’eau?

L’eau est certainement le support vibratoire de la vie le plus important. S’il y a un aliment (si on peut parler d’aliment pour l’eau) qui peut être élevé vibratoirement, c’est bien l’eau. Vous avez un certain nombre de chercheurs qui ont travaillé sur l’eau depuis fort longtemps déjà. Vous avez des êtres qui ont dynamisé l’eau d’une façon ou d’une autre.

Effectivement l’eau est un support d’élévation de conscience extrêmement important, à condition que l’eau soit déjà en partie dégagée de ses polluants naturels, en particulier ce que l’on appelle les métaux lourds. Mais toute eau peut être magnétisée par le magnétisme, par la Lumière, par le soleil. C’est un support vibratoire de vie. Nous sommes constitués d’eau. Nous vivons dans l’air mais nous sommes constitués d’eau. Donc l’eau est un excellent support d’élévation de la vibration corporelle mais aussi d’ouverture de la conscience. J’ai parlé.

Question : Quel est le peuple qui a érigé les mégalithes en Europe?

Les peuples qui ont érigé ces mégalithes ne sont pas des peuples, disons que ce sont les habitants du lieu, à l’époque, qui ont reçu des informations d’êtres venus de différents secteurs de l’Atlantide au moment de sa destruction et qui ont reçu pour mission, par ces êtres particuliers, de construire en Europe des mégalithes sur des lieux telluriques, dans certains cas, mais aussi selon de agencements extrêmement précis (comme vous avez en Angleterre mais aussi que vous avez de l’autre côté, en Egypte).

Toutes ces constructions, toutes ces marques de civilisations qui ont été construites par les peuples autochtones qui vivaient à ce moment là, ont été érigées sous l’influence des Maîtres de sagesse qui se sont enfuis de l’Atlantide avant le grand cataclysme. Il n’y a rien qui remonte à la Lémurie.

Toutes ces grandes constructions remontent à peu près à 12 000 ans avant Jésus Christ et 2 000 ans avant Jésus Christ. Elles ont donc été construites par les peuples humains qui se trouvaient sur Terre mais sous l’influence des Maîtres Atlantes. J’ai répondu je crois.

Question : Est-ce qu’il est bon aujourd’hui de poursuivre la géobiologie sacrée?

Cher ami, les mégalithes, les circuits que tu appelles « sacrés » sont une réalité. Néanmoins les niveaux vibratoires qui sont mis en œuvre par les peuples de l’intra Terre et qui commandent les grilles magnétiques terrestres, ont ouvert ce que l’on appelle des vortex d’énergie. Ces vortex s’appuient sur aucune construction existante. Ils participent aussi de l’élévation à la cinquième dimension. Il y a ce qui est le passé, il y a ce qui est le nouveau et il y a ce qui vient.

Ce qui vient n’est plus lié aux structures mégalithiques européennes ou aux pyramides, où qu’elles soient d’ailleurs. Mais il y a l’activation de ces nouveaux vortex. Parfois, ces nouveaux vortex correspondent à des structures existantes mais il y a des vortex qui sont créés en des endroits qui n’ont plus aucune relation avec le passé. Il y en a un certain nombre partout de par le monde.

Ces vortex qui s’ouvrent, sont en quelque sorte des nouveaux chakras qui, eux, sont directement branchés sur la cinquième dimension. Ils sont en quelque sorte des portes dimensionnelles qui ne sont pas encore totalement construites parce que la période de la transformation n’est pas encore terminée. Mais néanmoins, ces portes sont en train de s’activer. Et les niveaux vibratoires que tu retrouveras sur ces lieux (les vortex) sont autrement plus importants que les réseaux sacrés existant par ailleurs.

Néanmoins, je le répète, certains de ces vortex peuvent s’appuyer sur des structures existantes mais le plus souvent non ! Ils sont situés ailleurs. Les portes dimensionnelles sont créées par les peuples de l’intra Terre pour permettre le maillage de la Terre et l’accession à la cinquième dimension. On ne bâtit pas la cinquième sur du vieux. C’est pareil pour les réseaux sacrés. C’est pareil pour la géobiologie, ce qui est ancien est ancien et ce qui est nouveau est nouveau. Donc est-il bon de garder ces réseaux sacrés ? Oui, à titre historique, à titre de sensibilisation qui va permettre l’activation et la compréhension des nouveaux vortex qui vibrent bien au-delà de ce que tu peux imaginer, ou même avoir déjà mesuré. Je pense avoir répondu, avec mes connaissances.

Question : Pourriez-vous nous donner des informations sur la date de 2012?

La date de 2012 n’est pas la date de passage en cinquième dimension mais c’est la date butoir. Si la Terre n’est pas passée en cinquième dimension avant 2012, cela en est fini de la Terre. Je ne crois pas. 2012 est l’achèvement total de ce qui doit arriver donc le passage en cinquième dimension est avant 2012.

Question : Quel est le rôle de la France dans les années à venir?

Dieu sait que de mon vivant il y avait de nombreuses prophéties de notre maman là-haut qui disait, je crois, que la France était la fille aînée de l’église qui jouait un rôle extrêmement important. Quand on voit ce qui se passe en France, on est loin du compte ! Là, il y a du avoir une erreur de casting !

Soyons sérieux, au-delà de la France, il y a une vibration spécifique à chaque pays et il y a une vibration spécifique à chaque peuple. Mais ce sont des données de troisième dimension. Alors, effectivement, il y a des axes majeurs en France mais il y en a aussi en Amérique Latine. Donc, croyez-bien qu’en Amérique centrale et en Amérique Latine les vortex sont autrement plus importants que ceux qui existent en France. Bien au-delà.

Les portes de l’intra Terre ne sont pas situées en Occident. Elles sont situées de l’autre côté. Et ces portes là ont un rôle majeur à jouer dans le passage à la cinquième dimension. Mais je ne pense pas que la France doit jouer ce rôle rédempteur qui va sauver les nations ! Elle n’arrive pas à se sauver elle-même, la France. Il faut pas se leurrer. Il faut voir dans quel état vous êtes en France. De là-haut, c’est pas beau à voir. Vous êtes (moi je n’étais pas français donc je peux dire vous) typiquement un peuple marqué totalement par la peur. Alors que l’on dise que c’est la fille aînée de l’église, oui ! Car l’église est marquée par la peur. Là d’accord. Là, je comprends mieux.

Question : Quel est le rapport entre Melchizedek et la cordillère des Andes?

Le Grand Orionis (que vous appelez Melchizedek, l’Ancien des Jours) a eu un certain nombre de processus, non pas d’incarnation, mais de walk-in, sur cette planète. Il a marqué de son sceau vibratoire un certain nombre d’endroits.

La cordillères des Andes, il y a bien longtemps, lors de la première Atlantide, était un lieu qui a été visité par le processus de walk-in de Melchizedek. Le dernier walk-in qui a pris la totalité de l’énergie de Melchizedek était mon Maître Bença Deneuv qui a créé la Fraternité Blanche. C’était la presque totalité de l’énergie de Melchizedek qui était en lui. Donc tous les lieux où Melchizedek a laissé son empreinte de walk-in sont des lieux extrêmement chargés des énergies de la dix-huitième dimension.

Le rôle actuel de la cordillère des Andes se situerait, je dirais, à mi-chemin entre ce qui se passe dans les montagnes, toutes les montages sacrées de la planète, aussi bien en Chine (qui sont très peu connues en Occident) que du côté de l’Amérique Latine. Il y a aussi dans ces passages montagneux de la cordillère des Andes et aussi dans les chaînes montagneuses situées en Amérique du Sud (cette fois-ci au Brésil) des importantes portes dimensionnnelles par où émergent (de l’intra Terre et non pas par le ciel) les vaisseaux qui sont vus dans ces pays là. J’ai répondu.

Question : Les évolutions physiques liées à la cinquième dimension sont en cours?

Les transformations physiques ont commencé déjà depuis un bout de temps, chère amie. A partir du moment où notre galaxie est passée sous l’influence du Soleil central qui vient de Syrius, en août 1987.

Depuis cette époque, et en particulier depuis la période de août 1987 à août 1999, une période de douze ans qui a représenté les douze travaux d’Hercule, l’activation des douze portes liées à l’influence de ce rayonnement particulier préparatoire à la cinquième dimension.

Et oui, effectivement, les corps se transforment pour ceux qui acceptent cette dimension nouvelle, en particulier au niveau de la vascularisation, au niveau du cerveau, au niveau de la conscience mais aussi au niveau des corps, il y a des modifications qui surviennent. On perd pas les dents encore.

Mais néanmoins il y a des modifications extrêmement importantes qui surviennent dans le cerveau mais aussi dans le cœur, dans le thymus, au niveau du pancréas. Ces zones là sont soumises à des rayonnements électromagnétiques extrêmement plus importants que ce qui était le cas dans les 50 000 dernières années.

Tout cela est donc en train de changer depuis presque vingt ans. Les modifications se retrouvent aussi au niveau biologique, au niveau sanguin, peuvent être repérées et elles ont été repérées d’ailleurs par certains scientifiques en Russie et au Canada.

Ne croyez pas que les êtres qui sont aux commandes au niveau de la planète ne savent pas ce qui est en train de se passer. Ils en sont bien conscients. C’est là tout le problème. Donc cette mutation est en cours au niveau cellulaire, pas encore au niveau de l’ADN. Vous n’avez pas encore récupéré l’ADN de la cinquième dimension.

Mais néanmoins, les modifications au niveau du pancréas et au niveau du cœur sont extrêmement importantes. Le pancréas est un organe extrêmement important. C’est lui qui distribue l’énergie dans le corps, l’énergie électromagnétique, non pas cosmique, non pas magnétique mais électromagnétique qui pénètre par le pancréas, par le chakra du pancréas.

Le pancréas est un organe mystique, au même titre que le cœur, que le cerveau. Le pancréas est lié aux changements dimensionnels. Retenez bien cela. Le changement dimensionnel concerne en premier lieu le pancréas car c’est lui qui est chargé de métaboliser l’énergie de l’Esprit Saint qui est arrivée de Sirius. Elle pénètre par la tête et si elle n’est pas métabolisée par le pancréas, à ce moment là, il ne peut y avoir de transmutation de l’énergie et donc des niveaux cellulaires.

Le pancréas est un organe qui est lié à la notion de centre. Vous avez un centre dans la tête. Vous avez un centre dans la poitrine. Vous avez un centre dans le pancréas. C’est extrêmement important. Le pancréas a toujours joué un rôle extrêmement important dans le passage dimensionnel.

Ce que l’on appelle rate c’est aussi rate/pancréas ou pancréas/rate, comme disent les chinois, je crois. C’est exactement le même organe au niveau symbolique. La rate c’est ce qui filtre le sang. Le sang c’est le symbole de la vie. Le cœur pompe le sang. Le cerveau prend le sang et le transforme en autre chose et prend l’oxygène du sang, le sucre du sang. Le pancréas lui régule le sucre. La rate/pancréas c’est exactement la même région, c’est ce que l’on appelle la région du chakra de la rate, ou le chakra du pancréas. C’est la même chose. J’ai parlé.

Question : Qu’en est-il du foie?

Le foie, chère amie, est le siège de l’âme, non pas celle qui est dans le cœur, mais celle que les chinois appellent, ce que nous appelons aussi en mystique chrétienne, l’âme végétative, c’est-à-dire celle qui est liée à la renaissance, aux émotions.

Le foie est l’organe qui correspond à la prévision, à l’anticipation mais aussi aux émotions. Il n’a pas de rôle au sens spirituel comme les trois organes dont nous avons parlé (cœur, pancréas, cerveau). Le foie est un régulateur mais c’est le symbole de l’âme végétative. On arrête avec les organes peut être !

Question : Le dodécaèdre est-il lié à la cinquième dimension?

Tout à fait, cher ami, avec aussi l’isododécaèdre. Nous avons un certain nombre de formes. Comme je le disais, la Lumière est hexagonale dans la cinquième dimension. Ce ne sont plus des globules de prana.

Dans la cinquième dimension, la Lumière s’agence de manière parfaite, cohésive sans interstice d’ombre entre deux particules qui s’assemblent ou plusieurs particules de Lumière qui s’assemblent. La Lumière est une forme hexagonale. Avec les hexagones, nous constituons une entité totale de Lumière. A partir du moment où nous avons douze hexagones.

Il est tout à fait possible, avec les formes géométriques parfaites dont fait partie le dodécaèdre, d’approcher cet état multidimensionnel qu’est la cinquième dimension. C’est un monde de perfection. Néanmoins, retenez toujours que le plus important c’est à l’intérieur. Ce n’est pas à l’extérieur dans les outils. Le plus important c’est l’abandon. C’est le lâcher prise, la maîtrise. Après, vous faites ce que vous voulez. Mais ne comptez pas sur un outil (qu’il soit physique, alimentaire, onde de forme, etc., ) pour vous faire accéder à la cinquième dimension. Approcher, oui.

Question : Dans cette dimension là, est-ce que le simple fait de penser à une musique fait qu’elle existe ou faut-il encore se servir d’instruments intermédiaires?

Quand nous arrivons en cinquième dimension, tout devient musique. L’agencement de la Lumière est une musique. Les pensées sont une musique. Les vibrations qui sont émises par les mouvements de la Lumière sont des notes de musique. Rappelez-vous, on parle de la « musique des sphères ». Le meilleur exemple que l’on puisse donner en cinquième dimension, ce sont les musiques émises par les assemblages de la Lumière. Mais aussi quand les entités individuelles s’assemblent par douze ou par vingt-quatre.

A ce moment là, elles créent ce que vous appelez la « musique des sphères » dans la troisième dimension que certaines personnes qui ont fait des expériences mystiques décrivent. C’est comme s’il y avait les violons qui jouaient par milliers, en même temps que des chœurs d’enfants. Ce sont des musiques créées par la Lumière.

La musique se crée et se génère spontanément. Il n’y a pas d’efforts créatifs à faire comme vous l’avez dans la troisième dimension. La musique est quelque chose qui s’auto génère à partir du moment où vous pensez.

A partir du moment où il y a agencement de la Lumière hexagonale en certaines formes, il y a émission de musique. Aujourd’hui vous savez que, lorsqu’il y a changement au niveau de certaines formes, il y a émission d’énergie au niveau cellulaire. Le changement de forme s’accompagne d’une émission de Lumière, de photons. Et quand vous êtes Lumière, ce que vous émettez c’est une vibration sonore. Il y a une espèce d’inversion à ce niveau là. Mais il n’y a pas d’instruments de musique au sens où vous, vous l’entendez. Mais il y a néanmoins de la musique.

Question : On annonce pour le mois d’avril prochain une effusion d’énergie Christique?

L’énergie christique est là, toutes les minutes. L’Esprit Saint est là, toutes les minutes. La pleine lune de Taureau, au mois d’avril, correspond effectivement à une descente d’énergie Christique. C’est la période pascale comme tous les ans. L’énergie Christique est extrêmement présente, l’énergie bouddhique aussi, l’énergie des Maîtres, l’énergie de l’intra Terre.

Si vous saviez le nombre d’êtres de Lumière qui sont là à surveiller la Terre, à se préparer à l’accouchement de la Terre, et à se préparer à vos accouchements, aussi, à vous. Ils sont beaucoup plus nombreux que ce que vous êtes incarnés sur la Terre maintenant. Vous êtes peut-être six milliards, sept milliards. Ils sont vingt, trente, quarante milliards d’êtres de Lumière à être là. Donc dire que le mois prochain, à une date précise, il y aura une descente d’énergie Christique…Comprenez bien que vous êtes rentrés dans un processus d’activation et d’élévation de la conscience mais aussi d’activation et d’élévation de la vibration. Tout va très vite.

Tout va aller de plus en plus vite. Aussi bien pour l’ombre, que les manifestations qui sont liées à l’action de lâcher prise des êtres humains, mais aussi des sociétés, voire des pays qui n’accepteront pas que l’ancien meure, qui n’accepteront pas que la Lumière éclose. Mais cela fait partie du jeu. Alors, effectivement, d’ores et déjà, vous avez devant vous, dans plein de pays, ce que vous voyez.

Rappelez-vous ce que je vous disais lors de ma première intervention ici parmi vous : tout ce qui se passe à l’extérieur, c’est ce qui se passe à l’intérieur (les révoltes, les séismes, les raz de marée, les violences, les virus). Tout cela, ce sont les résistances à l’apparition de la cinquième. Certains diront aussi que c’est un nettoyage. Nettoyage indispensable à l’élévation de la planète. Effectivement le mois d’avril est un mois extrêmement important mais chaque minute est extrêmement importante.

Les évènements que vous vivez sont uniques. Ils ne se produisent que tous les 50 000 ans. C’est un évènement attendu depuis fort longtemps, espéré mais redouté aussi. C’est pour cela qu’il convient de trouver sa sérénité, abandon, lâcher prise, maîtrise « Que la volonté du Père se fasse ». Là est vraiment l’enseignement, la voie, le chemin comme vous dites. C’est le seul chemin. Ce chemin ne s’encombre pas de modèles anciens, périmés, ou encore d’actualité. Il faut aller à l’essentiel, au cœur des choses.

Le cœur des choses a pour essence le mot simplicité. Ne compliquez pas ce qui est simple. Ne construisez pas des chimères. Il suffit simplement de s’ouvrir. L’énergie Christique, elle est là. L’Esprit Saint est là, depuis presque vingt ans pout tout le monde. Il n’y a pas de karma qui tienne là-dessus. Il n’y a pas de famille qui tienne là-dessus. Il n’y a pas de société qui tienne là-dessus. Il faut oser être soi-même. Et être soi-même, c’est être Dieu. Je le répète encore une fois. Et je terminerai là-dessus.

Chers amis, je vous remercie de votre attention. Et j’espère vous revoir bientôt pour communiquer. Cela me plaît beaucoup d’échanger avec vous. Je vous apporte toute ma bénédiction et tout mon amour. Oeuvrez pour l’émergence de la Lumière en vous et sur cette planète. Soyez bénis et à bientôt.

O.M. AÏVANHOV

photos d'esprits faites par l'IFRES

Encore de merveilleuses photos d'esprits faites par L'ifres, ils nous montrent qu'ils sont bien en vie présents avec nous.

 

 

  

 

 

26/01/2015

Le Périsprit

 

 

Qu’est-ce que le périsprit ?

 

Le mot périsprit a été crée par Allan Kardec, le codificateur de la doctrine spirite. Il parle de la constitution ternaire de l'Homme, avec l'existence du médiateur plastique entre le corps et l'âme : comme le germe d'un fruit est entouré du périsperme, de même l'Esprit proprement dit est environné d'une enveloppe, que, par comparaison, on peut appeler périsprit. (Le Livre des Esprits, livre II, chapitre premier, question 93).

 

Le périsprit ou corps fluidique est un des produits les plus importants du fluide cosmique ; c'est la condensation de ce fluide autour d'un foyer d'intelligence ou âme.

 

Le corps charnel a également son principe dans ce même fluide transformé et condensé en matière tangible ; dans le périsprit, la transformation moléculaire s'opère différemment, car le fluide conserve son impondérabilité et ses qualités éthérées. (La Genèse, chapitre XIV, item 7)

 

Histoire

En étudiant les religions et les philosophies qui ont précédé le Spiritisme, on voit que plusieurs ont cherché plus ou moins théoriquement, un élément fluidique ou semi matériel qui pouvait servir comme un trait d'union, dans une gradation vibratoire harmonieuse, entre le corps physique, matériel et l'Esprit, quintessencié et subtil, ce qui a conduit à plusieurs synonymes pour le mot périsprit.

 

En Egypte 5000 avant J.C., on croyait déjà à l'existence d'un corps pour l'Esprit, nommé "Ka".

 

En Inde, le Veda, fait référence dans ces cantiques à la gloire de Aria, qui retourne sur les hauteurs et parle du corps dans lequel il se transportera c'est le "Lingra Sharîra".

 

En Chine, Confucius, le grand philosophe Chinois, a parlé du "Corps aériforme", en se référent à l'enveloppe de l'âme.

 

L'ésotérisme Juif lui donnait le nom de "Nephesh".

 

En Grèce, les philosophes adoptaient divers noms pour définir l'enveloppe de l'Esprit, tels que ''Véhicule léger'', "Corps lumineux", « Voiture subtile de l’âme » composée par une substance mixte "Ochema", d'autres le nommait « Eidolon » (traditionalisme grecque).

 

Pour les Brahmanes il a été appelé "Kama-Rupa".

 

Pour Hippocrate, "Enordon", alors que pour Pythagore, c'était "La chair subtile de l’âme". Paracelse l'appelait "Corps astral ou Evestrun" et Aristolèle "Corps subtil et éthéré".

 

Pour la majorité des penseurs de l'école néo-platonicienne d'Alexandrie, il était appelé "Astroïde", pour Plotin et Proclus, de la même école c'était respectivement "Corps amen ou Ignique" et "Véhicule de l’âme".

 

Pour Leibnitz c'était le "Corps fluidique", pour Cudwort le "Médiateur plastique", pour von Helmont "Argueu", pour Euler "Influx physique", pour Reichenbach "Lumière odique", pour Isidore Geoffroy Saint Hilaire "Modèle idéal", pour Dassier c'était « Fantôme posthume », pour le docteur H. Baraduc c'était "l'âme".

 

Parmi les premiers chrétiens, Paul dans ses épîtres (chapitre 1, Corinthiens, verset 42 et 44) se réfère au "Corps spirituel" ou "Corps incorruptible". Tertulien l'appelle "Corps vital de l’âme » et Origène "Aura". Saint Hilaire, Saint Basile de Césaré, Atanase, Metodius, Justin, Mimicio, Felix, Fulgencio, Arnobio, Saint Cyrile d'Alexandrie, Saint Bernard, Saint Augustin, Jean de Thessalonique, et bien d'autres intellectuels et religieux, identifiaient l'enveloppe de l'âme sous le nom de "Pneuma".

 

On trouve encore d'autres citations sur le corps de l'Esprit et ses dénominations diverses dans les systèmes hermétiques et sécrétistes, on trouve : "Mano-Maya-Kosha" (Vedanta), "Boadhas" (Zend Avesta), "Rouach" (Kabbale Hébraïque), « Imago » (traditionalisme latin) et "Khi" (traditionalisme chinois).

 

Différents éléments de l’Esprit incarné

  

Les éléments du périsprit

Les éléments qui constituent le périsprit varient selon les mondes ce qui veut dire que la nature de l'enveloppe fluidique est toujours en rapport avec le degré d'avancement moral de l'Esprit. Il attire à lui des molécules assimilables à sa nature.

Les Esprits inférieurs ne peuvent en changer à leur gré, et par conséquent ne peuvent, à volonté, se transporter d'un monde à l'autre. Leurs enveloppes fluidiques, bien qu'éthérées par rapport à la matière tangible, sont encore trop lourdes et souvent ils le confondent avec leur corps charnel et pour cette raison, ils se croient toujours vivants.

Ils restent à la surface de la terre comme les incarnés, croyant toujours vaquer à leurs occupations.

 

Le rôle du périsprit

Il joue un rôle prépondérant dans l'organisme.

Par son expansion c’est-à-dire dans un état de transe ou de sommeil, il peut se mettre en rapport plus direct avec les Esprits libres et aussi avec les Esprits incarnés.

La pensée de l'Esprit incarné agit sur les fluides spirituels comme celle des Esprits désincarnés ; elle se transmet d'Esprit à Esprit par la même voie, et selon qu'elle est bonne ou mauvaise, elle assainît ou vicie les fluides environnants.

Le périsprit des incarnés étant d'une nature identique à celle des fluides spirituels, il se les assimile avec facilité, comme une éponge s'imbibe de liquide.

Ces fluides agissant sur le périsprit, celui-ci, à son tour, réagissent sur l'organisme matériel avec lequel il est en contact moléculaire. Si les effluves sont de bonne nature, le corps en ressent une impression salutaire ; si elles sont mauvaises, l'impression et pénible ; si les mauvaises sont permanentes et énergiques, elles peuvent déterminer des désordres physiques ; certaines maladies n'ont pas d'autre cause. (La Genèse, chapitre XIV, item 18)

 

La nature du périsprit

Le périsprit est invisible mais il peut subir des modifications soit par une sorte de condensation, soit par un changement dans la disposition moléculaire alors il nous apparaît sous une forme vaporeuse. C’est le cas de la bi-corporéité

La condensation (il ne faudrait pas prendre ce mot à la lettre, nous ne l'employons que faute d'autre mot, et à titre de comparaison), la condensation, disons-nous, peut-être telle, que le périsprit acquière les propriétés d'un corps solide et tangible, mais il peut instantanément reprendre son état éthéré et invisible. Nous pouvons nous rendre compte de cet effet par celui de la vapeur, qui peut passer de l'invisibilité à l'état brumeux, puis liquide, puis solide, et vice versa.

Ces différents états du périsprit sont le résultat de la volonté de l'Esprit et non d'une cause physique extérieure comme dans nos gaz.

Une autre propriété du périsprit, et qui tient à sa nature éthérée, c'est la pénétrabilité. Aucune matière ne lui fait obstacle ; il les traverse toutes comme la lumière traverse les corps transparents. C'est pourquoi il n'est pas de clôture qui puisse s'opposer à l'entrée des Esprits ; ils vont visiter le prisonnier dans son cachot aussi facilement que l'homme qui est au milieu des champs. (Le Livre des Médiums, chapitre VI, question 106)

  

Le périsprit et la médiumnité

Un Esprit n'est capable de se manifester dans notre milieu que par la combinaison de ses fluides périspritaux avec les fluides du médium. En se formant une sorte d'atmosphère fluidique-spirituelle, commune à leurs individualités qui rend favorable la transmission de la pensée, qui se fait de l'Esprit à l'âme. L'âme, par l'action qu'elle exerce sur le corps, extériorise le contenu de cette pensée à travers les différents types de facultés (psychophonie, psychographie, etc.).

 

 

 

25/01/2015

Message du Christ au Havre le 24 janvier 2015

 

 

Canalisé par Jean Fabrice.

«Mes bien-aimés… Je vous accueille en mon sein. Reposez-vous sur mon épaule et exprimez votre chagrin… L’Humanité est endeuillée par des actes hostiles et néfastes pour son évolution. Cependant, vous avez les moyens de contrecarrer les plans du Malin ! C’est par l’Amour, le Pardon et la Compassion que vous arriverez à mettre fin à cette folie ; cet...te folie qui fait régner la terreur et la violence sur Terre. Je vous l’ai déjà dit : le Bien et le Mal sont nécessaires à votre évolution ! Ce qui arrive aujourd’hui, vous avez le pouvoir de le transformer. Vous avez le pouvoir de créer votre destin ! Ne regardez pas l’Autre comme séparé de vous, mais ne faisant qu’UN avec vous ! L’Autre n’est pas différent de vous, il est votre semblable en tous points. Certains jouent un rôle, un rôle qui pour vous est salvateur, car il permet de sublimer votre Essence, votre Être et vous permet d’être ce que vous êtes réellement : Amour et Lumière ! Le terrorisme que vous vivez en ce moment, les guerres, les catastrophes naturelles sont et seront présentes pour vous permettre de vous sublimer ! Comprenez-vous ? Le Bien n’existe que parce que le Mal existe, et inversement ! Ceux sont deux aspects d’une seule et même pièce ! C’est à la fois, l’arc, pour l’un et la flèche, pour l’autre, dans un perpétuel devenir, mais qui ont une seule et même cible : celle de votre évolution spirituelle ! Vous avez les moyens de dépasser tout ceci ! Cette transformation intérieure doit s’accomplir individuellement, puis collectivement. Ce n’est qu’à cette condition que la Paix régnera sur Terre ! Il y a encore beaucoup de travail… N’oubliez pas également que votre hôte, la Terre-Mère, a sa propre évolution en tant qu’entité consciente. Elle ascensionne, en ce moment même, créant ainsi des perturbations dans vos vies, mais aussi sur le climat. Cet enchevêtrement de faits causés par l’Homme et la Terre font que cette période est très difficile à vivre pour beaucoup d’entre vous. Il appartient aux âmes éveillées de guider celles qui sont perdues… Mais, comprenez que vous avez votre destin entre vos mains ! Ecoutez simplement votre cœur ! Osez comprendre et pardonner celui qui joue le rôle de bourreau. D’autres épreuves vous attendent… Mais, sachez que vous n’êtes pas seuls : vous n’avez jamais été seuls ! Nous sommes là, présents dans vos cœurs et partout dans le monde… Unissez-vous ! Ecoutez-vous ! Agissez, toujours, dans la Paix, dans l’Amour et dans la Lumière ! Alors, votre monde changera ! Soyez bénis, Mes enfants… Je reviendrai parmi vous…»

 

La quête.

 

Nombreux d’entre vous sont en quête de leur mission, de ce qui leur donnera le feu sacré, l’enthousiasme et la foi en leur incarnation.

Être en quête vous place en attente. Tous avez une mission qui vous est propre, bien sûr. Tous êtes porteurs d’une étincelle unique. Tous êtes aimés au-delà de votre imagination.

Nous vous avons déjà expliqué que la mission première de tout être incarné est d’être en Paix, dans la Joie. Autour se disposent des missions « annexes », satellites qui changent selon votre évolution.

Lors de votre venue en votre densité, vous avez oublié et vous vous êtes laissés diriger par les égrégores en résonance avec vos mémoires et vos expériences. Votre chemin s’est vu recouvert de plantes sauvages et de ronces aiguisées. Votre champ de vision s’est alors limité à ce paysage aléatoire peu rassurant, et qui pourtant représente votre quotidien accepté et même protégé. Les habitudes vous ont enracinés dans une prairie marécageuse.

Est-ce mal ? Nullement, car cela vous apporte une connaissance de vos craintes, de vos doutes et de vos incertitudes qui vous enrichit d’un terreau prolifique.
Est-ce bien ? Nullement, car cela vous restreint à une prestation qui vous renvoie une image de vous peu flatteuse. Vous vous sous-estimez.

Votre chemin est tel qu’il est. Ni bon, ni méchant. Il répond simplement à votre façon de vous concevoir.

Une mission, telle que vous la concevez, présente une graine d’harmonie. Et cette graine se plante sur votre chemin. Tant que vous laisserez les ronces et les herbes folles recouvrir votre terre, la pluie vivifiante et le soleil d’amour ne peut la faire pousser, éclore, s’épanouir. A peine se laissera t-elle apercevoir qu’elle sera étouffée par vos doutes, vos peurs, votre rejet de vous-mêmes.

Une mission ne peut vous révéler à vous-mêmes. Vous seuls avez ce pouvoir.

N’attendez plus que le monde s’ouvre à vous. Vous êtes le monde. Plongez en vous-mêmes. Prenez de la hauteur ! Car il s’agit bien de cela. L’univers entier est présent en vous. L’Un est en vous. Pour voler vers les cieux, vous avez à apprendre la spéléologie.

Votre mission n’est pas d’aboutir à quelque chose, de réaliser quelque chose. Votre mission est de nettoyer votre chemin, dans la Paix, la Joie et l’Amour. Pas après pas, saut quantique par saut quantique.

Vous êtes précieux. Vous êtes le miracle de l’Amour. Et cela, il n’y a que vous pour y croire dans votre rectitude et votre transparence.

 

Source : http://miriadan.voila.net, Message de Miriadan reçu le 24.01.2015

23/01/2015

Pour éclairer le Chemin de la Liberté Universelle

 

Nikos Aliagas parle avec les morts !

 

Nikos Aliagas parle avec les morts !

On connait Nikos l'animateur de The Voice et de Après le 20h c'est canteloup, Nikos le photographe de talent ou encore Nikos l'auteur de Ce que j'aimerais te dire, un livre écrit pour sa fille Agathe. Mais il y a une facette de lui que l'on connait moins.

Interrogé par le magazine VSD, l'animateur a fait une étonnante révélation. Élevé dans la pure tradition grecque, Nikos a appris au côté de son grand-père une activité plutôt surprenante : celle de psychopompe. Dans la mythologie grecque, un psychopompe est un guide qui accompagne les âmes des morts dans leur dernier voyage. "Cela vient de mon grand-père. Je le regardais faire : les draps noirs sur les miroirs, le silence, l'encens, le petit verre de cognac ou de Metaxa à côté du mort. Autant de rites païens" explique-t-il. 

Nikos serait donc un passeur d'âme à l'instar de Jennifer Love Hewitt dans Ghost Whisperer. "Le premier que j'ai accompagné était un moine de 87 ans avec qui j'avais rendez-vous au mont Athos. Je ne le connaissais pas. Depuis, la vie m'a souvent mis en relation avec des gens en position de mort imminente. Je les accompagne", confie-t-il avant de conclure avec humour : "Comme le dit ma sœur : «Ne restez pas à côté de Nikos !»"

Nikos Aliagas parle avec les morts !

On connait Nikos l'animateur de The Voice et de Après le 20h c'est canteloup, Nikos le photographe de talent ou encore Nikos l'auteur de Ce que j'aimerais te dire, un livre écrit pour sa fille Agathe. Mais il y a une facette de lui que l'on connait moins.

Interrogé par le magazine VSD, l'animateur a fait une étonnante révélation. Élevé dans la pure tradition grecque, Nikos a appris au côté de son grand-père une activité plutôt surprenante ...: celle de psychopompe. Dans la mythologie grecque, un psychopompe est un guide qui accompagne les âmes des morts dans leur dernier voyage. "Cela vient de mon grand-père. Je le regardais faire : les draps noirs sur les miroirs, le silence, l'encens, le petit verre de cognac ou de Metaxa à côté du mort. Autant de rites païens" explique-t-il.

Nikos serait donc un passeur d'âme à l'instar de Jennifer Love Hewitt dans Ghost Whisperer. "Le premier que j'ai accompagné était un moine de 87 ans avec qui j'avais rendez-vous au mont Athos. Je ne le connaissais pas. Depuis, la vie m'a souvent mis en relation avec des gens en position de mort imminente. Je les accompagne", confie-t-il avant de conclure avec humour : "Comme le dit ma sœur : «Ne restez pas à côté de Nikos !»"

e