30/04/2015

Photos d'esprits faites par l'IFRES ce mardi 28.04.2015

 

 

C'est une variante de la Svastika, c'est un ancien symbole de longue vie de chance et de prospérité.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24/04/2015

L'esprit des animaux, photos de l'IFRES

 

A la séance de l'IFRES les animaux sont venus leur faire un petit coucou.

 

Un York

un cheval

Un malinois

20/04/2015

Message que j'ai reçu le 19.04.2015

 

 

Tout d'abord j'ai eu la vision de la croix avec Jésus qui prenait feu dans le ciel.

Suivi de ce message.

 

 


Les feux de l’enfer envahissent votre terre.


Ces bruits résonnent jusqu’ici.


A vous de vous dévouer et pour aider les anges


A venir secourir votre monde.


Ne soyez pas dans le jugement,


Trop de jugement empêche les hommes de voir comment apporter  l’aide nécessaire.


C’est un frein à l’évolution que de juger.


Soulager, aimer et prier c’est là votre mission.


 


Après j’ai reçu ce  message


 


Le soulagement viendra d’en haut,


Dieu est miséricordieux et apportera l’absolution à tous,


Il vous encensera pour le bien que vous avez fait autour de vous.


Seul, les humbles, les amis des anges auront une place à prendre à ses cotés.


Sur cette terre, vous construirez le monde de demain, celui du bien.

 

Photos d'esprits

 

mary1.jpg

Lors d'une séance de méditation on peut apercevoir ce petit futé qui se cache derrière mon bras tout en se  montrant curieux de  la caméra. D'autres entités sont présentes en regardant bien vous pouvez les dénicher.

 

DSC03280.JPG

Sur ma poitrine la tête d'un homme , une tête au pied de la plante, quelqu'un qui souffle sur la gauche de mon visage,verrez vous autre chose.

Toutes ces photos sont faites par mon mari.

 

18/04/2015

SOURIRE AU MONDE ENTIER

 

 

"Quand vous vous éveillez, le matin, commencez par sourire au monde entier. Saluez amicalement toute la Création: «Bonjour, bonjour, bonjour...» Si vous prenez cette habitude, vous constaterez bientôt que même si vous êtes seul, à aucun moment de la journée vous ne sentirez la solitude, car de partout vous reviendront des échos: «Bonjour, bonjour, bonjour...»

C’est chaque matin qu’il faut penser à reprendre contact avec le ...monde. Quand les gens sortent de chez eux, pourquoi intérieurement sont-ils tout recroquevillés? Ils voient et entendent les autres sur leur passage, mais ils ne les regardent pas, ils les ignorent... À plus forte raison, ils ne pensent pas que la terre entière est peuplée de créatures qui méritent qu’on leur envoie au moins une pensée amicale, qu’on leur souhaite de bonnes choses: la lumière, la paix, la joie... Est-ce tellement difficile pour eux de s’ouvrir, de sourire, de faire le premier pas? Ils attendent que ce soient les autres qui le fassent et, en attendant, ils se lamentent parce qu’ils sont seuls. Qu’ils changent d’attitude, et ils ne se sentiront plus jamais seuls."

• Omraam Mikhaël Aïvanhov •

10/04/2015

Les enfants disparus.

 

Texte que j’ai écrit il y a une dizaine d’années en hommage aux parents des enfants disparus

 

 

 

Les enfants disparus. 

 

Où s’en vont les enfants disparus ?

 

Où sont-ils ceux qu’on n’a jamais revus ?

 

Qui leur a pris la main ?

 

Pour changer leur destin

 

Nous ne pouvons croire que quelqu’un

 

Pourrait vouloir du mal à un gamin.

 

Nous ne pouvons croire que quelqu’un

 

Vous a fait tant de chagrin.

 

Vous avez cherché sans trêve

 

Vous avez rêvez jusqu’au bout de vos rêves

 

Et versé tant de larmes

 

Tout en gardant jusqu’au font de l’âme

 

L’espoir de les revoir un jour

 

Pour leur montrer tout votre amour

 

Vous raccrochant à un fétu de paille

 

Y aura-t-il un jour des retrouvailles? 

 

Tant de monde les a vus partout

 

Vos vies sont sans dessus dessous

 

Pour vous la vie a suspendu son cours

 

Vous les attendrez toujours

 

Quel est désormais leurs sorts ?

 

Vous ne pouvez vous résoudre à la mort

 

Vous ne baisserez jamais les bras

 

Tant qu’ils ne reviendront pas

 

Ils sont absents et portant si présents.

 

Lieux Habités et Entités

 

 

 

 

 

 

Après la mort, plusieurs êtres retournent dans les lieux qui leurs étaient familiers et interagissent avec d’autres êtres décédés qui partagent leur nouvelle réalité. Nous côtoyons au quotidien des êtres qui ont quitté notre plan de conscience et qui poursuivent leur vie d’avant. Ils sont partout autour de nous. Ils fréquentent les lieux publics et interagissent avec les dimensions subtiles des objets qui font partie de notre réalité. Ceux qui craignent les fantômes ne comprennent pas qu’ils en sont entourés. Les craindre revient à avoir peur de voir un oiseau. Il y en a partout.
Certaines entités de l’astral continuent de vivre dans les lieux qui leurs étaient familiers, simplement parce qu’ils ne savent pas où aller ailleurs. Les vieilles maisons sont souvent “habitées”, car les êtres qui y ont passé une grande partie de leur vie continuent d’y vivre après leur mort. Comme ils poursuivent leur vie d’avant, pourquoi changeraient-ils soudainement de lieu de vie ?

Et plus leur état de conscience était lourd dans l’incarnation, plus les énergies du lieu où ils se trouvent seront chargées. Nous ressentirons à ce moment qu’il y a une “entité” dans la pièce, souvent via une contraction du chakra du plexus solaire. À l’inverse, d’autres présences seront plus douces et moins dérangeantes à nos côtés. Cependant, les êtres plus “légers” s’accrochent rarement à un lieu de vie après leur passage, car ils ont plutôt envie d’explorer leur nouveau monde et les possibilités qu’il offre.
Lorsqu’un lieu est habité, il faut expliquer à l’entité qui s’y trouve qu’elle est décédée et que son parcours de vie l’amène maintenant ailleurs. Il faut lui dire que le lieu est désormais habité par d’autres. Il faut aussi le lui verbaliser à haute voix, car les entités de l’astral n’ont pas appris à communiquer par la pensée. Ils continuent d’interagir à partir des sens qu’ils connaissent.

Nous n’avons pas le rôle de les reconduire vers la lumière. Nous pouvons leur expliquer que d’autres plans de conscience existent et qu’ils peuvent s’y rendre, mais nous n’avons pas le mandat de les y accompagner, à moins d’être un passeur dans l’âme. Mais là encore, si l’on ne sait pas comment procéder, il est préférable de les confier à d’autres Guides invisibles plus “spécialisés”.
Pour ce faire, il suffit de prendre quelques respirations profondes et bien ressenties pour augmenter son propre rythme vibratoire. On crée alors un “pont vibratoire” entre les Guides et l’entité, et on laisse ensuite ces êtres interagir entre eux [je reviendrai sur le sujet de cet autre passage sous peu]. Ce qui importe pour nous c’est d’inviter l’être à quitter le lieu, amoureusement, mais fermement.

Bien qu’intéressants, les rituels ne sont pas nécessaires ici.
Ce qui importe surtout c’est la sensation de souveraineté ressentie, une qualité de présence à soi qui exprime sa légitimité à habiter le lieu. À ce moment, aucune entité n’est autorisée à y demeurer, à moins que vous ne le lui permettiez. En vérité on ne chasse personne, on se réapproprie un endroit. Et tout ce qui n’est plus en harmonie avec cette nouvelle réalité se transformera naturellement

 

Prière de Caritas

 

"Prière de Caritas" (reçue durant une séance spirite, de l'esprit Caritas)

Dieu notre Père, Vous qui êtes puissance et bonté, donnez la force à celui qui subit l’épreuve, donnez la lumière à celui qui cherche la vérité, mettez au cœur de l’homme la compassion et la charité.

Dieu, donnez au voyageur l’étoile directrice, au malade le repos et au souffrant la consolation.

Père, donnez au coupable le repentir, à l’esprit la vérité, à l’enfant le guide, à l’orphelin le père.

Seigneur, que votre volonté s’étende sur tout ce que Vous avez créé. Pitié Seigneur pour ceux qui ne vous connaissent pas et espoir pour ceux qui souffrent.

Que votre bonté puisse permettre aux Esprits consolateurs de répandre partout l’espérance et la foi.

Dieu, un rayon, une étincelle de votre amour peut éclairer la Terre. Laissez nous boire à la fontaine de votre bonté infinie et toutes les larmes sécheront, toutes les douleurs disparaîtront. Un seul cœur, une seule pensée monteront jusqu’à Vous, comme un cri de reconnaissance et d’amour.

Comme Moïse sur la montagne, nous Vous attendons les bras ouverts. Ô bonté, Ô beauté, Ô perfection, nous voulons en quelque sorte mériter votre miséricorde.

Dieu, donnez-nous la force de subir l’épreuve, aidez-nous à progresser afin que nous puissions nous élever jusqu’à Vous. Donnez-nous la charité et l’humilité . Donnez-nous la foi et la raison. Donnez-nous la simplicité qui fera de nos âmes le miroir où se reflétera votre douce et divine image.

Ainsi soit il .

Cette prière fut reçue par psychographie durant une séance spirite, le 25 Décembre 1863. L’esprit appelé Caritas l'a transmis à Mme W. Krell (medium) dans un groupe en France, (Bordeaux)

Pendant son incarnation il fut martyrisé en la ville de Lyon (France ).

PS: Une pensée à Priscila pour m'avoir fait découvrir cette belle prière que sa grand mère affectionnée tout particulièrement émoticône heart

Divulgation spirite

 

 

La prière

 

 

 

"La prière peut être une effusion silencieuse du cœur ou de l’âme. Mais pour qu’elle soit véritablement efficace, elle doit être faite dans les trois mondes: mental, astral et physique.

Prier, ce n’est pas demander tout et n’importe quoi suivant les impulsions du moment. Il faut que la lumière, la pensée commence par dire son mot; c’est elle qui doit juger si une demande vaut la peine d’être formulée. Puis, de même que la lumière s’accompagne de chaleur, la pensée doit s’accompagner d’un sentiment puissant qui la vivifie. Enfin, pour toucher le plan physique, la parole est nécessaire, car les vibrations sonores touchent la matière.

Sans la parole, qui donne en quelque sorte la chair, la pensée et le sentiment n’ont pas les matériaux du monde physique qui permettent la réalisation. Ces matériaux, c’est la parole qui les apporte. Par la parole, nous apportons aux esprits du monde invisible les éléments physiques qu’eux-mêmes ne possèdent pas. Nous leur montrons que nous connaissons les lois, et nous facilitons aussi leur travail."

• Omraam Mikhaël Aïvanhov •

 

QUESTIONS AUX GUIDES SPIRITUELS

 

 

QUESTIONS AUX GUIDES SPIRITUELS (Par émoticône putnam Melrose)

- Au moment où j’écris ses questions, un reportage télévisé nous rappelle toute l’horreur de la Shoah. L’extermination d’une race, d’une appartenance, des âmes par milliers, la question est la suivante , pour quoi ?
.
Réponse: pourquoi les gens font telle ou telle chose serait bien compliqué à expliquer, sachant que le libre arbitre est en chacun de vous.
.
- Mais comment Dieu peut ‘il laisser faire une chose pareille ?
.
Dieu n’y est pour rien. Beaucoup le rend responsable des horreurs humaines. Il est tellement plus facile de mettre toutes ses horreurs sur le dos d’une seule et même personne, qui plus est impalpable, comme l’est Dieu, que d’admettre que ces décisions puissent émaner d’un ou de plusieurs êtres humains.
Aussi atroces soient ‘elles pour votre existence, ses choses sont la responsabilité de ce qui font. 
De la même façon que vous faites le bien et en être félicité par nous ou par les humains, vous pouvez également faire CA. Ce que vous considérez comme l’horreur a l’état pur.
.
- Pourquoi, vous ne considérez pas que ce soit des horreurs ? Pour vous cela est « acceptable » ?
.
Rien n’est acceptable quand il s’agit d’horreur. L’horreur est l’image donnée, la privation des hommes, le manque, la perte. Mais ici c’est l’accueil qui en suivra, un accueil d’amour, chaleureux et de réconfort pour ses gens. La suite est belle pour eux. Mais le souvenir est horrible pour vous…..
.
- Pourrions-nous éviter des choses comme ça ? Actuellement en 2015, les exécutions existent toujours…comment faire ?
.
Nous travaillons a faire changer la mentalité des gens. Vous faire comprendre ce pour quoi vous êtes ici. Et si seulement notre enseignement passait, vous seriez dans l’amour, dans l’apprentissage de l’évolution, sans aucune attirance pour la haine et ce genre de pratique. Mais l’homme est têtu, voici des siècles que nous communiquons le chemin à prendre, mais tellement encore de personne à côtés de la bonne route.