05/04/2015

pensée du jour.

 

Décidez une fois pour toutes de couper court à tous ces petits chagrins, ces petits désagréments, ces petites vexations qui empoisonnent votre vie quotidienne, et vous commencerez à goûter enfin la paix et la liberté. Observez-vous et vous constaterez que ce ne sont pas de grands malheurs, de grands accidents qui rendent votre vie difficile - les grands malheurs et les grands accidents ne se produisent pas tous les jours mais quelques contretemps, quelques inconvénients auxquels vous donnez trop d'importance et qui bouleversent ou paralysent toute votre vie intérieure.

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Les commentaires sont fermés.