26/07/2014

l'autre monde

 

L’AUTRE MONDE

Faisant mon paradis, en vivant ici-bas
Chaque jour va compter au moment du passage
Je paierai pour les fautes, les pleurs et les coup-bas
Puis nagerais peut-être jusqu’à l’autre rivage

La lumière me prendra et entier m’aimera
Je serais reçu par des êtres adorés
Un esprit de lumière dans mon âme sèmera
Le savoir infini et un bonheur doré

Et je traverserai la mer aux sept rives
Pour apprendre le monde, connaître mes autres vies
Je les affronterais et ce quoi qu’il arrive
Avec appréhension ou bien avec envie

La mort inquiète tant, certains en ont si peur
L’au-delà fait sourire ou il fait frissonner
Quant à moi un beau jour arrivera mon heure
Et je serais fin prêt quand le glas va sonner

Guillaume Jamain

Les commentaires sont fermés.