22/05/2014

Dialogue avec un esprit. Celine Tahon

 

 

Message du 07/02/2011

Mort, Naissance et Retrouvailles

 

Moi : Vous me dites : " Tu as déjà été morte. Tu connais déjà la mort !"

 

Réponse : Tu as eu la chance de connaitre un foyer aimant et c'est de nouveau cette expérience sur Terre que tu es revenue chercher. De plus, en tant que cellule individuelle et universelle, chaque âme voyage dans cet univers pour son plus grand bonheur, comme un enfant en s'émerveillant. Tu explores ta création, au gré des attractions dans la plus grande légèreté possible. Tu as été attirée par la dynamique d'une famille où tu pourrais t'exprimer totalement. Le choix de ta nation, ton pays et de ta famille n'est pas du au hasard. Je vais t'expliquer ceci.
Au moment de l'incarnation, lorsque la cellule entre dans la matière vivante du fœtus, une 1ère sensation de division est expérimentée dont la naissance ne sera qu'une confirmation. A mesure que le fœtus croît, il se charge des traits de l'humanité de la race, et de la lignée familiale dont il reçoit l'information à travers les gènes parentaux, antennes du champs global. Sur le plan psychique, les tensions qu'il peut ressentir par l'intermédiaire de sa mère, le mette en contact avec d'autres types de pressions vécues dans le monde qui l'attend. L'embryon se charge, énergétiquement parlant, des voiles et des difficultés venues d'expériences passées. Ainsi, l'âme ressentirait ses incarnations précédentes qui se traduisent sous forme de tensions, de sensations ou de lourdeurs. Dans ces cas là, c'est ce qui doit être visité de nouveau pour s'en libérer totalement. L'âme est venue à la fois les exprimer, les comprendre et les dépasser pour une libération et un retour conscient à l'Unité.
M : Vous mes dites " C'est aussi une des multiples raisons pour laquelle tu es revenue".
R : Dans cette vie actuelle, tu as repris tes gouts et tes talents naturels ; ceux que tu as développés antérieurement dès l'époque de la Lémurie. Tu vas en explorer d'autres, car tu vas te rappeler de toutes tes facultés. Tout ceci constitue l'essence individuelle de l'être, son meilleur atout pour la libération. Si jamais l'être humain ne parvenait pas à s'exprimer ou a exprimer son âme, il aurait la sensation de passer à coté de sa vie. Les accidents, la maladie ou le malheur seraient là pour l'informer que quelque chose ne va pas.
M : Aujourd'hui, en m'exprimant, je ne fais que réaliser ma venue ici et retrouver mon unité avec Toi qui s'exprime à travers Moi.
R : Il est important que tes lecteurs saisissent que l'intensité d'une expérience telle qu'elle soit, n'a rien à voir avec sa durée et que nous apprenons quelque chose de chaque expérience vécue. Une vie de quelques heures, quelques jours, quelques années ou quelques décennies ; toutes ces ces vies sont des projections et des expressions de l'âme et lui servent dans sa réunification consciente.
M: Ceci revient à dire qu'en sachant ceci, nous démystifions la mort et nous en avons donc moins peur ?
M : Pour moi, tout se conjugue ici, dans cet instant que je goute infiniment. Tout me traverse et me parle sans me déranger le moins du Monde. Que le monde est merveilleux !
R : C'est parce que nous avons voulu faire l'expérience de la dualité et pour apprendre la maitrise au passage, que nous sommes ici. Et maintenant, nous ne pourrons plus l'oublier...

 

Agnola

Les commentaires sont fermés.