15/05/2014

la respiration

 

 

"L’Intelligence cosmique a donné à l’homme les moyens de percer ses mystères, et la respiration est l’un d’entre eux. Si les philosophes s’appliquaient à pratiquer une respiration consciente, ils résoudraient des problèmes qui ne sont encore pour eux que des énigmes.

La capacité de penser est liée à la respiration. Même si les poumons n’ont pas une action directe sur le cerveau, ils sont un facteur essentiel car ils contribuent à la purification du sang. Et lorsque le sang est pur, il irrigue le cerveau en déposant en lui les éléments qui favorisent le travail de la pensée, et donc la méditation.

Les exercices de respiration ont ainsi un rôle capital à jouer dans la vie d’un spiritualiste, et il doit organiser son emploi du temps de façon à pouvoir faire ces exercices chaque matin à jeun. Après le petit déjeuner, ce n’est plus pareil, les poumons sont gênés dans leurs mouvements, et cela peut même être nocif. Il faut toujours faire les exercices de respiration à jeun, ou bien quatre ou cinq heures après avoir mangé.

Mais le moment le plus favorable est celui du lever de soleil car, par la respiration, on peut capter dans l’air cette quintessence très précieuse que les yogis indiens ont appelée prâna. Le prâna est à la base de toutes les énergies du cosmos, et c’est le matin, au lever du soleil, qu’il est le plus abondant. Pour pouvoir en bénéficier, nous devons être attentifs et concentrés car, à travers les souffles de l’air, c’est aussi Dieu qui nous dit: «Respire, écoute, et tu entendras Ma Parole.»"

☆ Omraam Mikhaël Aïvanhov ☆

Les commentaires sont fermés.