27/03/2014

"Pensées Quotidiennes": 27 mars 201

 

 

"Même si elles sont apparemment mauvaises, ne vous plaignez jamais des conditions matérielles qui vous sont données dans cette existence. Dites-vous qu’elles ne sont pas déterminantes. Ou, plus exactement, elles sont déterminantes dans le sens où elles vous obligent à faire un travail sur vous-même.


Chacun se fait une idée de ce qui est bon ou mauvais pour lui, et voilà que, souvent, la Providence, elle, a de tout autres points de vue.

Le plus sage est donc de considérer que les conditions qui vous sont données sont les meilleures pour votre évolution. Et de toute façon, elles seront bonnes ou mauvaises suivant ce que vous serez capable d’en faire. Si on ne sait pas les utiliser, les conditions les plus favorables ne produisent que des catastrophes, tandis que si on apprend à les utiliser, les mauvaises conditions deviennent les plus bénéfiques.

Ce n’est pas sur le moment que vous pouvez porter un jugement sur les conditions qui vous ont été données, mais longtemps après, quand vous découvrez quel parti vous avez su en tirer."

☆ Omraam Mikhaël Aïvanhov ☆

 

 

Les commentaires sont fermés.