16/01/2014

PURIFIER SON LIEU DE VIE.

bon jeudi au groupe .:-)
PURIFIER SON LIEU DE VIE
.
De la même façon que vous sentez bien que passer l’aspirateur est une nécessité, de la même façon, purifier les énergies de son lieu peut tout éclairer et rafraîchir. Alors, n’hésitez pas ! Purifier son lieu de vie, c’est purifier sa vie, et soi-même, sa propre histoire.
Pour avancer dans la vie, il est parfois utile de purifier les énergies de son lieu de vie, peut-être, de façon plus drastique, qu’avec un simple bâtonnet d’encens. Vous pouvez purifier encore plus subtilement énergétiquement avec du benjoin (que vous laissez se consumer sur des charbons de bois), ou de l’armoise ou de la sauge (bio de préférence) que vous brûlez dans un récipient (poêlon, par exemple). Moi, je trouve le Benjoin exceptionnellement efficace. (On en trouve dans les librairies ésotériques, ainsi que le charbon de bois. Attention il s’agit de Benjoin tout court et non pas du Benjoin du Siam, qui n’a pas cette efficacité) Quel que soit le moyen choisi, vous faites le tour entier de votre appartement ou maison depuis la porte d’entrée : dos à celle-ci, vous avancez en tournant sur la droite, en longeant les murs. Si une porte s’ouvre sur votre droite, vous faites le tour de la pièce qui s’offre à vous, et ressortez et continuez votre tour, toujours sur votre droite. Vous aurez ainsi visité tout votre lieu. A chaque fenêtre, à chaque miroir, à chaque cheminée, vous tournez votre poêlon, trois fois, autour du ‘vide’. Vous pouvez aussi purifier cave et grenier et garage de la même façon. NB : un placard se visite aussi avec le poêlon, comme une pièce. Après cette visite des lieux avec le poêlon, aérez en grand !
Dès qu’on accomplit une purification au Benjoin, l’énergie sonne plus clair. C’est quasiment palpable ! Et du coup, notre tête s’éclaircit, elle aussi !
Vous pouvez vous concocter un petit rituel, à votre propre manière. Bougies, bâtons d’encens, clochettes, cymbales, bols tibétains, chants de mantra, petites prières que vous formulez pour remercier votre lieu de vous accueillir, et vous permettre d’avancer dans votre vie, vous permettre de le quitter prochainement… etc. A vous de jouer. Chacun de ces rituels peut être répété, à intervalle régulier. A chaque fois que vous nettoyez vos carreaux, par exemple. Ou, dès que vous sentez que vous n’avez plus de goût, ou que vous fatiguez… Ou que vous avez un nouveau vœu à formuler…... Ou que vous vous énervez !
Une purification systématique devrait avoir lieu à chaque fois que vous emménagez dans un nouveau lieu. C’est un nettoyage subtil, de même que vous avez très certainement envie de faire un ménage de printemps, ou de passer un coup de peinture, pour vous approprier le lieu, cette purification permet de ne pas chausser les vieilles pantoufles énergétiques de vos prédécesseurs… En effet, il faut en général deux ans pour qu’un lieu ne porte plus trace de ses précédents occupants… et encore, dans mon propre appartement lillois, sept ans après, je sentais encore de façon à peine perceptible, mais néanmoins réelle, les « odeurs » des anciens habitants…
A chaque fois que vous quittez un lieu, de la même façon qu’il vous semble décent de le laisser propre, une purification vous permet de le nettoyer « énergétiquement » : vous laissez ainsi un lieu pur aux nouveaux occupants (vous ramassez vos vieilles pantoufles !), et c’est une façon de remercier votre lieu de vie de vous avoir accueilli(es)… Vous pouvez inventer un très joli rituel d’adieu ..

 

 .
De la même façon que vous sentez bien que passer l’aspirateur est une nécessité, de la même façon, purifier les énergies de son lieu peut tout éclairer et rafraîchir. Alors, n’hésitez pas ! Purifier son lieu de vie, c’est purifier sa vie, et soi-même, sa propre histoire.

Pour avancer dans la vie, il est parfois utile de purifier les énergies de son lieu de vie, peut-être, de façon plus drastique, qu’avec un simple bâtonnet d’encens. Vous pouvez purifier encore plus subtilement énergétiquement avec du benjoin (que vous laissez se consumer sur des charbons de bois), ou de l’armoise ou de la sauge (bio de préférence) que vous brûlez dans un récipient (poêlon, par exemple). Moi, je trouve le Benjoin exceptionnellement efficace. (On en trouve dans les librairies ésotériques, ainsi que le charbon de bois. Attention il s’agit de Benjoin tout court et non pas du Benjoin du Siam, qui n’a pas cette efficacité) Quel que soit le moyen choisi, vous faites le tour entier de votre appartement ou maison depuis la porte d’entrée : dos à celle-ci, vous avancez en tournant sur la droite, en longeant les murs. Si une porte s’ouvre sur votre droite, vous faites le tour de la pièce qui s’offre à vous, et ressortez et continuez votre tour, toujours sur votre droite. Vous aurez ainsi visité tout votre lieu. A chaque fenêtre, à chaque miroir, à chaque cheminée, vous tournez votre poêlon, trois fois, autour du ‘vide’. Vous pouvez aussi purifier cave et grenier et garage de la même façon. NB : un placard se visite aussi avec le poêlon, comme une pièce. Après cette visite des lieux avec le poêlon, aérez en grand !

Dès qu’on accomplit une purification au Benjoin, l’énergie sonne plus clair. C’est quasiment palpable ! Et du coup, notre tête s’éclaircit, elle aussi !

Vous pouvez vous concocter un petit rituel, à votre propre manière. Bougies, bâtons d’encens, clochettes, cymbales, bols tibétains, chants de mantra, petites prières que vous formulez pour remercier votre lieu de vous accueillir, et vous permettre d’avancer dans votre vie, vous permettre de le quitter prochainement… etc. A vous de jouer. Chacun de ces rituels peut être répété, à intervalle régulier. A chaque fois que vous nettoyez vos carreaux, par exemple. Ou, dès que vous sentez que vous n’avez plus de goût, ou que vous fatiguez… Ou que vous avez un nouveau vœu à formuler…... Ou que vous vous énervez !

Une purification systématique devrait avoir lieu à chaque fois que vous emménagez dans un nouveau lieu. C’est un nettoyage subtil, de même que vous avez très certainement envie de faire un ménage de printemps, ou de passer un coup de peinture, pour vous approprier le lieu, cette purification permet de ne pas chausser les vieilles pantoufles énergétiques de vos prédécesseurs… En effet, il faut en général deux ans pour qu’un lieu ne porte plus trace de ses précédents occupants… et encore, dans mon propre appartement lillois, sept ans après, je sentais encore de façon à peine perceptible, mais néanmoins réelle, les « odeurs » des anciens habitants…

A chaque fois que vous quittez un lieu, de la même façon qu’il vous semble décent de le laisser propre, une purification vous permet de le nettoyer « énergétiquement » : vous laissez ainsi un lieu pur aux nouveaux occupants (vous ramassez vos vieilles pantoufles !), et c’est une façon de remercier votre lieu de vie de vous avoir accueilli(es)… Vous pouvez inventer un très joli rituel d’adieu ..
 

Les commentaires sont fermés.