12/01/2014

Etre au bout du rouleau

 

 

 Photo : "Vous dites : « Je n’en peux plus… Je suis au bout du rouleau. » Oui, peut-être, du rouleau qui finit de se dérouler maintenant. Mais des rouleaux, vous en avez encore beaucoup d’autres en vous. Remplacez ce vieux rouleau et avec le nouveau, vous allez poursuivre votre route. Il y a des moments, c’est vrai, où on peut être envahi par une lassitude mortelle, la sensation qu’on n’arrivera pas à faire un pas de plus. Il est difficile de lutter contre une sensation, quelle qu’elle soit ; mais raison de plus, quand on éprouve cette sorte de lassitude, pour garder la conviction qu’on a encore des ressources et que, bientôt, on pourra se remettre en chemin. Un jour, bien sûr, vous arriverez au bout du dernier rouleau de cette existence, mais pour le moment vous n’y êtes pas encore, et si vous savez entretenir en vous des pensées de courage, d’espérance, vous allez bientôt vous redresser. Vous aurez mis un nouveau rouleau et vous repartirez avec des énergies toutes fraîches." 
(Omraam Mikhaël Aïvanhov)

"Vous dites : « Je n’en peux plus… Je suis au bout du rouleau. » Oui, peut-être, du rouleau qui finit de se dérouler maintenant. Mais des rouleaux, vous en avez encore beaucoup d’autres en vous. Remplacez ce vieux rouleau et avec le nouveau, vous allez poursuivre votre route. Il y a des moments, c’est vrai, où on peut être envahi par une lassitude mortelle, la sensation qu’on n’arrivera pas à faire un pas de plus. Il est difficile de lutter contre une sensation, quelle qu’elle soit ; mais raison de plus, quand on éprouve cette sorte de lassitude, pour garder la conviction qu’on a encore des ressources et que, bientôt, on pourra se remettre en chemin. Un jour, bien sûr, vous arriverez au bout du dernier rouleau de cette existence, mais pour le moment vous n’y êtes pas encore, et si vous savez entretenir en vous des pensées de courage, d’espérance, vous allez bientôt vous redresser. Vous aurez mis un nouveau rouleau et vous repartirez avec des énergies toutes fraîches."

(Omraam Mikhaël Aïvanhov)

Les commentaires sont fermés.