21/12/2013

Le suicide.

 

 

Le suicide: Et vous qu'en pensez-vous?

Se suicider signifie donc mettre fin à ses jours, à sa vie. Quelqu'un qui se tue décide de le faire pour X raisons, légitimes ou non aux yeux des personnes. Mais qu'en est - il ?

Mettre fin à ses jours est un acte grave et dangereux envers son corps et envers soi même. On rompt "le contrat" que l'on a passé avant de revenir sur Terre. Il ne faut pas oublier que notre venue sur Terre n'est qu'une expérience terrestre de courage et de persévérance afin de continuer notre évolution. Avant de revenir, notre âme sait ce qui est juste mais peut parfois être ambitieuse. Nous sommes alors dans un endroit de paix, de calme, d'harmonie. Nous sommes imprégnés de divin et voilà que nous revenons sur Terre, lieu d'injustice, de violence parfois de haine. D'où le mal être de certaines personnes qui ne se sentent pas bien sur terre et parce qu'ils ne se sentent pas à la hauteur.

Ils n'arrivent donc plus à voir le positif et la beauté du monde. Ils n'ont plus foi en eux ni en l'humanité mais au contraire, ils méprisent l'humanité, la trouve injuste, nulle et ne veulent plus se battre.
Sachez que se battre pour atteindre la lumière est un acte de courage. Mettre fin à ses jours viendrait à "trahir" en quelque sorte ses anges, guides et bien sûr soi même.

Une fois que le suicidé se rend compte de son acte, trouvez la lumière sera bien plus dur et il pourra rester errer pendant quelques temps avant d'enfin pouvoir se rendre compte que tout n'est pas noir mais qu'il y a de la lumière autour de lui.

Certains me rétorqueront qu'ils préfèrent partir et souffrir après plutot que de souffrir maintenant parce que la vie leur apparaît vraiment trop difficile. Or, ils ne se rendent pas compte qu'ils rompent le cordon d'argent qui unit leur corps matériel et astral. Ceux qui font des voyages astraux connaissent bien ce cordon d'argent qui les unit.
Une fois mort, le corps astral sort du corps matériel pour s'élever et retourner d'où il vient. La personne qui se tue, une fois dans l'astral ne comprendra pas et s'énervera par cet acte. Elle pourra rester bien longtemps dans le noir...Elle souffrira encore plus alors que le but de cet acte était de mettre fin à ses souffrances.

Une personne qui meurt violemment (par exemple d'un accident de voiture) ou qui a des préjugés sur l'au delà (cela n'existe pas) aura déjà bien du mal à s'en sortir car il lui faudra alors comprendre beaucoup de choses et s'accepter. Imaginez pour un suicidé... Il ne se sera pas respecté et en plus il verra ses proches tristes et sous le choc.

Commentaires

Bonjour,

je veux bien croire à une vie après la vie , et je dirais même que j'avais recu quelques signes dernièrement qui font que je crois encore plus.Mais dire que qqn qui est décédé par un accident , par exemple , aura du mal à s'en sortir , ou que qqn , qui pendant toute sa vie ici sur terre ne faisait que du bien et ne donnait que de l'amour à ses proches , et qui a mis fin à ses jours parce qu'il ne voulait plus souffrir , restera longtemos dans le noir , je ne veux vraiment pas le croire.Où restera la justice ?

Cordialement

Monique

Écrit par : monique lammar | 19/06/2014

Répondre à ce commentaire

l'amour de Dieu est Amour et Miséricorde inconditionnel.
Je vous invite donc à lire un ouvrage d'Elisabeth Kubbler Ross: La Mort est UN Nouveau Soleil. Cette femme remarquable contemporaine fait part de manière scientifique de ce que les personnes décédés vivent après leur vie terrestre, les étapes par lesquelles elles passent ainsi que leur état émotionnel et psycho et affectif.
De plus, elle nous fait part de sa propre évolution initiatique spirituelle, car au fur et à mesure elle est devenu un Maitre spirituel.
A propos du suicide, celà est fortement déconseillé car la personne essaie d'échapper à une expérience de vie qu'elle doit vivre pour son évolution aussi difficile soit elle. Se faisant, dans sa prochaine vie, elle revivra la même situation jusqu'à ce qu'elle arrive à l'acceptation et au dépassement. Exemple: une jeune fille qui se suicide car elle n'accepte la rupture de son petit ami. Et bien dans sa prochaine réincarnation elle revivra non pas une rupture mais plusieur rupture et différente perte, jusqu'à ce qu'elle accepte et intégre la leçon: le sentiment de perte, l'amour non posséssif etc. Mais la personne ne sera pas punie par son acte disons que le suicide n'est pas la solution car on ne peut pas échapper aux leçons que nous sommes venu apprendre ici bas. Une personne qui a eu un accident et qu'elle meurt c'est que c'était prévu dans son parcourt terrestre et que c'est ainsi qu'elle avait choisie de mourrir dans le choix de son plan de vie. Il n'y a pas de hasard. Pour tout, il y a une raison positive. QUE LA PAIX SOIT AVEC VOUS

Écrit par : kornaline | 13/09/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.