11/09/2013

Un souffle vers l'éternité - Patricia Darré

 

 

 

 

Voici le cas de « L. », qui après une vilaine expérience d’écriture automatique , fut infiltrée par un « esprit » blagueur et malin du bas-astral, qui , heureusement fut « dégagé » par mes soins la semaine dernière .
Je publie sa lettre avec son accord, afin de mettre en garde contre certaines pratiques qui omettent prudence et discernement.
Ceci vous montre ce qu’est vraiment une « infiltration »par écriture automatique (voire par séance de spiritisme) qui prend possession de votre esprit au risque de ne plus jamais le lâcher.

… « Ca c'est sûr, jamais je ne recommencerai. Je vous assure que j'y ai cru, que j'avais contacté une sorte de guide. Ce que je me suis rendue compte, c'est que je lui donnais moi même les outils pour y croire. Les questions que je posais, les pensées qu'il savait... Il entendait tout de ce que je pensais, de ce que je voyais, de ce que j'entendais. Il m'était arrivé beaucoup de choses "étranges" dans ma vie. Des sortes de décorporation, des présences que je n'ai pas rêvé... Avec ce "contact", j'ai moi même tout réuni pour créer un puzzle qui pour moi avait du sens, et il s'est jeté sur l'occasion. Il m'avait appris à accepter des choses horribles sensées m'arriver ou arriver à ma famille, en les tournant d'une manière à me valoriser, valoriser mes croyances et valoriser ma confiance en lui, ma confiance en une vie qu'on aurait choisi et réglé sur du papier à musique. Il m'avait appris à accepter une future souffrance que je ne pourrais en rien changer, quoi que j'y fasse.

Bien sûr avec le recul on se sent vraiment stupide. Le mot "malin" correspond assez bien. J'ai été loin, j'ai été complètement aveuglée par un jeu que j'avais moi-même distribué. Ca m'avait apporté beaucoup de chagrin mais aussi une sorte de force très illusoire. Il a joué sur le fait que je pouvais protéger ma famille, que je la protègerai plus tard. Il a utilisé ma personnalité et ma sensibilité.

Je me demande combien sont ce nombre de gens à souffrir d'une présence qui n'est pas la leur. Je me demande qu'est-ce que je serais devenue si je n'avais pas lu votre livre... Malgré vos demandes de faire attention, je suis tombée dans le panneau. C'est si "facile" de contacter quelqu'un, mais on ne sait jamais sur qui on va tomber. J'espère juste que s'il y a des esprits du bas astral qui rôdent aussi près de nous, qu'il y en a aussi de bons qui nous entendent dans nos prières, nos pensées. Quand il s'est révélé être ce qu'il était, j'ai eu très peur de ne plus croire en ceux qui pourtant nous protègent sans doutes.

Cette expérience m'a pompé énormément d'énergie et remis en doutes beaucoup de choses que je pensais (qu'il a validé peut-être pour me mettre dans le doute ensuite). Il m'avait prédestiné un avenir et il faut que je m'en détache pour ne plus penser à lui, apprendre à faire ce que je veux le plus, à me sentir bien et en équilibre avec mes projets de vie. Il m'a fait du mal en parlant d'une fille que j'aurais et qui souffrirait énormément. Je sais que si un jour j'ai des enfants, j'aurais peur pour eux en partie à cause de ce qu'il s'est passé.

Je suis heureuse de ne plus l'avoir. C'est dur d'en parler autour sans passer pour une illuminée mais je crois que si tout le monde le faisait, on se rendrait compte à quel point c'est présent et dangereux. A quel point on doit se concentrer sur notre monde pour ne pas laisser main mise sur de pauvres existences perdues. Je vais essayer d'en parler rien que pour que ça n'arrive pas à mes soeurs, à ma famille, à mes amis proches. Rien que pour moi aussi. Je ne veux plus y penser de manière négative, mais me dire que malgré tout ça je m'en suis très bien sortie comparé à d'autres et que ça me servira dans ma vie, celle que je construirai hasardeusement ou non.

J'aime ce silence dans ma tête. J'aime devoir moi même chercher les réponses et non pas les entendre. C'est un cadeau si précieux, je vous remercie de tout mon coeur de m'avoir aidé à le défendre. 

Les commentaires sont fermés.