31/08/2013

Pensées Quotidiennes - 31.08.2013

 

 



"Qui ne voudrait pas vivre au Paradis? Demandez autour de vous, tous vous répondront: “Vivre au Paradis? Oui, bien sûr!”

Seulement, ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’il faut pour cela remplir certaines conditions: on ne peut pas vivre dans les régions supérieures tant qu’on ne s’y est pas préparé. Sinon, en admettant même qu’ils soient acceptés tels qu’ils sont, après quelques minutes passées là-haut, ils voudront redescendre en disant: “Mais c’est insupportable ici, il n’y a pas de cigarettes, pas de bistrot, pas de boîte de nuit! Et moi, j’ai envie de fumer, j’ai envie de boire, j’ai envie d’embrasser des jolies femmes. Je ne peux pas rester ici.”

Pour pouvoir vivre dans les régions sublimes, il faut se débarrasser des besoins grossiers, c’est pourquoi tout le monde n’est pas prêt. Même si on les installait de force dans le Ciel, beaucoup s’arrangeraient pour redescendre au plus vite.

Mais ne prenez pas prétexte de ce que je vous dis là pour ne pas essayer de vous adapter à la vie divine. Si vous vous exercez chaque jour à purifier vos désirs, à méditer, à donner du travail à certaines cellules de votre cerveau, vous pourrez aller très loin, jusqu’à vous installer dans les régions célestes."

☆ Omraam Mikhaël Aïvanhov ☆



 

Les commentaires sont fermés.