30/07/2013

Pensées Quotidiennes: mardi 30 juillet 2013 –

"Un homme avait semé du blé dans son champ, mais pendant que tous dormaient, son ennemi vint et sema de l’ivraie au milieu du blé. Quel est cet ennemi dont parle Jésus dans la parabole de l’ivraie et du froment, et en quoi nous concerne-t-il?

En réalité, cet ennemi est en l’homme, et avec quel zèle il entreprend de détruire le travail de ceux qui ont décidé de faire de tout leur être une terre fertile! Il s’ingénie à introduire des germes nocifs; il a le choix, cela peut être l’orgueil, la sensualité, la cupidité, la vanité, la colère… Et pourquoi réussit-il? Parce que, comme dans la parabole, les gens “dorment”, ils ne sont pas vigilants.

Cherchez donc à identifier cet ennemi intérieur qui essaie de se faufiler en vous pour détruire vos bons projets. Étudiez les méthodes qu’il emploie, et vous pourrez alors être averti d’avance de sa venue. Car chaque fois que s’approche cet ennemi, il est annoncé par quelques signes précis, une pensée, une sensation. Et si vous devenez chaque fois sa victime, c’est que vous ne cherchez pas à vous analyser, vous vous promenez à la surface de votre être, vous attendez les grands tourments pour commencer à vous préoccuper de ce qui se passe en vous.

Maintenant que vous êtes prévenu, tâchez de mieux vous observer afin de percevoir les fils ténus qui relient vos différents états intérieurs."

☆ Omraam Mikhaël Aïvanhov ☆

Les commentaires sont fermés.