03/06/2013

Un souffle vers l'éternité - Patricia Darré

 
Le décès d'un proche est un véritable cataclysme pour l'humain.
Avant d'en comprendre l'enseignement, il va falloir en vivre le choc moral bien sûr, mais aussi physique.
Le corps se souvient; chaque cellule a enregistré les vibrations de l'autre, aussi bien sa voix que son odeur, et bien sûr chaque détail de son image.
Pendant des jours et des jours , ces enregistrements vont fonctionner en boucle, appelant la présence du défunt presque malgré soi. Il est donc nécessaire d'y travailler, afin de déprogrammer ce qui peut devenir souffrance incessante.
Plus votre esprit est en conscience , plus votre corps suivra rapidement, ne gardant de l'autre qu'une bénéfique sensation et permettant la communication sur un autre plan.
Si l'Esprit est prompt, la matière est lente.
A nous d'être maître à bord ce ce grand vaisseau qu'est le corps.
 
Le décès d'un proche est un véritable cataclysme pour l'humain.
Avant d'en comprendre l'enseignement, il va falloir en vivre le choc moral bien sûr, mais aussi physique. 
Le corps se souvient; chaque cellule a enregistré les vibrations de l'autre, aussi bien sa voix que son odeur, et bien sûr chaque détail de son image.
Pendant des jours et des jours , ces enregistrements vont fonctionner en boucle, appelant la présence du défunt presque malgré soi. Il est donc nécessaire d'y travailler, afin de déprogrammer ce qui peut devenir souffrance incessante. 
Plus votre esprit est en conscience , plus votre corps suivra rapidement, ne gardant de l'autre qu'une bénéfique sensation et permettant la communication sur un autre plan.
Si l'Esprit est prompt, la matière est lente.
A nous d'être maître à bord ce ce grand vaisseau qu'est le corps.

Les commentaires sont fermés.