08/05/2013

PROTOCOLE POUR CHANGER DE VIE



Il faut savoir que tout, absolument tout est énergie.

Nous avons plusieurs cerveaux, véritables tableaux de bord d'information et là encore tout est énergie. Notre cerveau de stockage principal concernant notre passé, conservant et archivant toutes nos données, bonnes ou mauvaises, s'appelle le subconscient. Il est en quelque sorte un immense réservoir de toutes nos mémoires. Dans ce réservoir, nous puisons à brûle pourpoint les infos nécessaire à solutionner tels et tels problèmes. Toutes ces mémoires viennent de nos passés, donc de nos différentes incarnations. Nous avons obtenus et formés des protocoles plus ou moins fiables, donc plus ou moins erronés. Et ce sont ces protocoles qui nous servent à solutionner nos problèmes d’aujourd'hui.

Nos passés ont étés valeur d'ignorance, et aujourd'hui, nous nous servons de ces résultats d'ignorance pour juger, arbitrer, cloisonner, prévoir, toutes choses dans la vie. Nous avons fait de ce subconscient notre maître de référence intérieur. Notre subconscient ne sait pas discerner le bien et le mal, il ne sait qu'une chose, les mémoires qu'il contient, sont forcément les meilleures, et ce sont elles qui doivent gérer notre vie.

Tout ce fatras de vrai et de faux, d'erreurs mêlées à des valeurs plus ou moins acceptables, représente les lois et les ordonnances de notre système subconscient. Nous sommes esclaves de ces valeurs et il est extrêmement difficile d'accepter d'en changer. C'est comme si un gouvernement votait une loi mauvaise pour l'économie du pays et les administrés de ce pays, bien que sachant que cette loi est mauvaise, n'ont d'autre choix que de s'y soumettre. Il faut donc changer cette loi; il faut donc apporter de nouvelles valeurs et les voter. Notre subconscient a cette force de nous imposer ce qui est déjà enregistrer, et ne peux pas admettre quelque chose de nouveau, qui irait à l'encontre de ce qu'il possède déjà.

Il faut donc entrer dans la place forte et parler son langage mais dans une valeur nouvelle.

Nous savons que le subconscient ne connaît pas le passé et ne connaît pas le futur, il ne connaît que le présent, puisqu'il sait ce qu'il possède comme information. Il faut donc détrôner ces valeurs despotiques qui nous dirigent par des valeurs de liberté, de joie, de paix, d'harmonie.

Tous les plus grands sages, tous les plus grands philosophes, tous les plus grand Maîtres et les plus grands courants spiritualistes, ainsi que la science physique et chimique, savent que l'on attire ce qui nous est en affinité.

C'est ainsi que tout ce qui se concrétise autour de nous est irrésistiblement formé, construit, attiré, par des valeurs identiques qui sont en nous. Si nous avons peur de l'échec, l'échec arrive, si nous avons peur de la maladie, la maladie arrive. Il y a même un verset dans la bible qui dit "ce que tu craint, c'est ce qui t'atteint, et ce que tu redoutes, c'est ce qui t'arrive." Si nous avons été des magiciens pour vivre des mauvaises valeurs dans le quotidien, soyons à présent les magiciens créateurs de bonne santé, de bons rapports sociaux, de bonne économie et tout ce que l'on peut souhaiter de bon pour soi.

Induisons dans notre subconscient ces valeurs ; puisque notre subconscient ne connaît que le présent, parlons au présent. Puisque notre subconscient n’a enregistré que des lois d’échecs, votons des lois de réussite.

Voici le protocole pour y parvenir avec un succès total :

A titre d’exemple, une personne est-elle triste, morose, sans goût de la vie ? C’est parce qu’elle répond à cette loi bien ancrée dans son subconscient. Changeons cette loi par une autre qui sera gravée dans le subconscient en la répétant comme un mantra, 40 fois le matin en se levant dès le réveil et 40 fois le soir juste avant de s’endormir. Et faisons cela pendant 40 jours.

Le chiffre 40 est très important, nous en parlerons et le développerons dans une prochaine étude.

Pour une telle valeur négative de la vie (notre exemple), voici la phrase type qui deviendra le nouvel ordre :

On va remplacer le mot tristesse par le mot joie ;
Remplaçons le mot morose par le mot joviale et optimisme ;
Remplaçons l’expression « sans goût de la vie » par l’expression « appétit de la vie » ou « envie de vivre ».

Nous allons donc créer une phrase, au présent, avec tous ces mots positifs :

« Je suis de plus en plus joyeux (joyeuse), de plus en plus jovial(e) et optimiste et je suis heureux (heureuse) de vivre ».
40 fois le matin au lever du lit et 40 fois le soir au coucher, juste avant de s’endormir et ce durant 40 jours.

Nous nous sommes peut-être répété mais c’est très important d’insister.
Avant les 40 jours, les choses vont commencer à se dessiner, à se transformer, à se métamorphoser, autour de vous parce qu’à l’intérieur de vous, vous aurez créer un nouvel état d’être.
Puisque ce nouvel état d’être existera à l’intérieur, il est obligatoire que vous attiriez les choses autour de vous qui ressemble à votre intérieur.

Pratiquez et faîtes-nous part de vos résultats.
Il est important d’être pleinement présent dans ce que vous dit

 


Les commentaires sont fermés.