17/12/2017

Surveiller ce que l'on dit.

 

 

 

"Combien de fois les gens parlent sans réfléchir, sans peser leurs mots! Ils ressemblent aux enfants qui s’amusent avec des allumettes: ils mettent le feu sur leur passage. Ensuite, ils auront beau s’excuser: “Oh, je ne voulais pas dire ça, je regrette”, c’est trop tard, bientôt on ne voit plus que des tas de cendres...

Et voilà comment, sans le vouloir, les humains aident les forces ténébreuses dans leurs entreprises de destruction. Ils ne sont jamais suffisamment conscients des dégâts qu’ils peuvent faire par la parole. Si on devait chercher l’origine des malentendus, des discordes, des conflits dans la société et dans le monde, on constaterait que pour la majorité des cas, elle se trouve dans la parole: quelqu’un a parlé à tort et à travers, pour le plaisir de parler, pour se rendre intéressant, pour se montrer plus malin, plus astucieux que les autres, pour les rabaisser…

...Tâchons de surveiller nos paroles. Quand nous devons parler, faisons-le avec l’intention d’améliorer les êtres qui nous écoutent, d’éclairer leur intelligence, de réchauffer leur cœur et, surtout, d’orienter leur volonté au service du plus haut idéal."

Omraam Mikhaël Aïvanhov | www.fbu.org

Les commentaires sont fermés.