14/03/2013

Le chemin vers la transparence : le nettoyage

 

 

 

La pollution physique et psychique de notre planète a atteint un tel stade que ce nettoyage devient un impératif vital. Nous changeons de paradigme et la terre va devoir être nettoyée. Le nettoyage nécessaire concerne la totalité de ce qui vit sur la terre, incluant nos organismes physiques et subtils (nos émotions, notre mental).

Atteindre la transparence

« Si tu n'es pas semblable au cristal, tu regarderas autrui à travers le voile de tes noirceurs. » 
(Lecture d'Aura et Soins Esséniens, A. Givaudan)

Qu'entend-on par transparence ? La transparence est autre chose que l'inconsistance. Le diamant, qui est transparent, possède la plus grande force du monde minéral. La transparence est la qualité de l'être qui s'est épuré. 

L'idée de transparence effraie le mental parce qu'il a peur d'être effacé, d'être invisible, de perdre quelque chose. Pourtant la transparence véritable est consistante. Elle est brillante, elle reflète toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, elle est visible. Elle ne gomme pas les qualités de l'être, elle est ce qui permet qu'elles s'expriment sans entrave. La transparence est ce qui permet la circulation et la réflexion de l'énergie la plus lumineuse.

On regroupera ce qui opacifie l'être sous le nom de toxines. Les toxines, c'est tout ce qui est toxique et d'une façon neutre tout ce qui salit à la fois le corps et l'esprit. C'est le plus lourd, le plus sombre. Ce sont les matières denses toxiques présentes dans l'alimentation mais aussi les pensées, les paroles ou les attitudes toxiques. Le chemin vers la transparence peut donc être présenté comme un nettoyage de toutes ces toxines. On considérera les toxines physiques, mais les toxines plus subtiles.
 
 
La pollution physique et psychique de notre planète a atteint un tel stade que ce nettoyage devient un impératif vital. Nous changeons de paradigme et la terre va devoir être nettoyée. Le nettoyage nécessaire concerne la totalité de ce qui vit sur la terre, incluant nos organismes physiques et subtils (nos émotions, notre mental).

Atteindre la transparence

« Si tu n'es pas semblable au cristal, tu regarderas autrui à travers le voile de tes noirceurs. » 
(Lecture d'Aura et Soins Esséniens, A. Givaudan)

Qu'entend-on par transparence ? La transparence est autre chose que l'inconsistance. Le diamant, qui est transparent, possède la plus grande force du monde minéral. La transparence est la qualité de l'être qui s'est épuré. 

L'idée de transparence effraie le mental parce qu'il a peur d'être effacé, d'être invisible, de perdre quelque chose. Pourtant la transparence véritable est consistante. Elle est brillante, elle reflète toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, elle est visible. Elle ne gomme pas les qualités de l'être, elle est ce qui permet qu'elles s'expriment sans entrave. La transparence est ce qui permet la circulation et la réflexion de l'énergie la plus lumineuse.

On regroupera ce qui opacifie l'être sous le nom de toxines. Les toxines, c'est tout ce qui est toxique et d'une façon neutre tout ce qui salit à la fois le corps et l'esprit. C'est le plus lourd, le plus sombre. Ce sont les matières denses toxiques présentes dans l'alimentation mais aussi les pensées, les paroles ou les attitudes toxiques. Le chemin vers la transparence peut donc être présenté comme un nettoyage de toutes ces toxines. On considérera les toxines physiques, mais les toxines plus subtiles.

Les commentaires sont fermés.