10/03/2013

Je m’autorise à atteindre le calme et la sérénité.

 

 



J’ai le droit de rejeter la pression et le stress. Quand je me trouve dans des situations inconfortables, je peux prendre du recul afin de garder mon calme.

Je garde mes esprits face au conflit. Je suis un chercheur de paix. Mes émotions sont sous mon contrôle.

Quelque soit la façon dont une situation devient délicate, je garde une voix calme. Si nécessaire, je m’arrête et je compte jusqu’à dix afin de retarder toute réaction inappropriée. Je respire profondément pour m’aider à rester calme.

Je me permets de me sentir en sécurité. La tranquillité m’a guéri de l’inquiétude et je reste calme, mon esprit reste clair.

Lorsque je suis calme, je fais des choix intelligents. Si je laisse mes émotions dicter mon comportement, je sais que j’aurai des regrets. Au lieu de cela, compter sur mon calme d’esprit m’aide à vivre une vie intègre.

Pour garder le sens du calme, je ne porte que les charges qui sont juste pour moi. Je refuse de me surcharger. Dire non aux responsabilités superflues est quelque chose que je fais pour me protéger contre la dépression nerveuse.

Mes habitudes alimentaires sont saines. Je m’assure de dormir suffisamment afin de régénérer mon corps et mon esprit. Avoir un style de vie sain m’aide à être calme. Tout au long de la journée, je prends des pauses tranquilles afin de rester dispo et concentrées.

S’inquiéter est une perte de temps injustifiée. Je sais que m’inquiéter n’ajoutera pas un jour à ma vie ou n’enlèvera pas une ride de mon visage, alors je choisis d’accepter les choses que je ne peux pas changer et prévoir.
Questions de réflexions personnelles :

Quelles-sont les activités qui ont un effet apaisant sur moi ?
Quelles- sont les activités ou les endroits qui me stressent ?
Qu’est-ce que je gagne à rester calme ?

Franck Pasquet
Pensée poisitive.net

Les commentaires sont fermés.