08/02/2013

Message des êtres de lumière Reçu par Aurélie Pech, le 5.02.2013.

Aux travailleurs de lumière...
Nous dédions ce message aux travailleurs de lumière en voie d’éveil. Vous vous êtes incarnés pour élever le niveau vibratoire de ce monde et petit à petit, vous êtes de plus en plus nombreux à vous réveiller à ce souvenir. Un appel en vous se fait entendre. Un appel qui vient de loin et qui pourtant semble si proche. C’est le chant de votre âme…

 
Travailleurs de lumière 3
 
A toi travailleur de lumière qui lis ces lignes, souviens-toi qui tu es, souviens-toi de l’enthousiasme qui t’a envahi avant cette chute dans la matière dense. Tu étais si motivé et tout cela te semble maintenant si loin, si flou.
Tu sens pourtant que ces paroles réveillent ce souvenir d’un temps heureux, un temps de liberté ou seul l’Amour Inconditionnel te guidait.
C’est ce lien avec toutes choses qui t’as conduit vers cette mission terrestre, c’est par Amour Inconditionnel que tu es là maintenant. Souviens-toi d’où vient cet appel, souviens-toi de la force qui est en toi et qui ne demande qu’à s’épanouir.
Tu es un peu perdu peut-être? Peut-être même te demandes-tu si finalement tout cela à un sens? Bien que souvent, tu ai envie de baisser les bras face à tant de violence et d’incompréhension, sache que tu n’es pas seul, sache que tout ceci n’est qu’illusion.
Seul cette force qui te pousse compte. Suis ton instinct, écoute ton coeur. Ton coeur parle le langage de ton âme. Suis ses instructions, elles te guideront où tu dois être, quand et comment.
Fais tomber le voile de l’oubli, lâche prise sur tes soucis, écoute ton coeur, tes yeux te trompent souvent mais ton coeur est ton ami.
Tu ne seras plus perdu si tu suis cette voie du coeur. C’est ton fil doré, ton fil d’Ariane, qui te guidera hors des méandres du labyrinthe. Tes yeux ne peuvent voir le chemin à prendre dans le labyrinthe de la vie terrestre. Aucun autre de tes cinq sens ne peut te guider.
Pour trouver la voie, tu dois seulement suivre ton coeur. C’est encore plus vrai maintenant qu’aux autres époques que tu as connues sur terre, lors de vies antérieures. Maintenant, seul le ressenti compte et rien d’autre.
Travailleur de lumière, réveille-toi! Pour nous, qui te parlons souvent à mi-voix et que tu visites dans certains de tes rêves, tu n’es pas uniquement humain. Ton âme est très ancienne dans l’échelle de ton temps et tu es expérimenté sur le chemin de l’Amour Inconditionnel. C’est pourquoi, en cette période de l’humanité, tu fais preuve d’un grande sensibilité, car tu montres le chemin.
Pour nous, tu n’es pas qu’un humain, au regard de ta longue expérience au sein des autres dimensions d’existences. Tu es un être de lumière incarné et d’où nous sommes, nous voyons que ta lumière rayonne de plus en plus.
Nous sommes peinés lorsque nos frères de lumière incarnés se perdent dans l’illusion de la matière. Ne te perds plus, ressens nos vibrations à travers ces paroles. Crée le lien avec nous, tu ne nous vois pas mais, si tu le souhaites, en créant ce lien invisible d’Amour, nous serons plus proches de toi et tu pourras nous ressentir peu à peu.
A vrai dire, nous ne t’avons jamais quitté.
Aime-toi et aime-nous si tu le souhaites, le lien sera plus fort et nous pourrons mieux t’aider. Parle-nous, même si au début tu ne nous entends pas. Sois patient, nous trouverons un moyen de te répondre, par des synchronicités et des signes. Puis, lorsque tu seras prêt et seulement si tu le veux, par l’inspiration télépathique.
Le temps de ton amnésie touche à sa fin, le réveil sera progressif. Si actuellement tu ressens une certaine nostalgie et si tu as parfois l’impression de ne pas être à ta place dans ce monde, il est probable que tu sois déjà sur la voie du réveil.
Recentre-toi et ancre-toi bien à la terre, car c’est ainsi que nous pourrons communiquer plus aisément, si tu le souhaites. Travailleur de lumière, réveille toi…
Message des êtres de lumière des plans de conscience supérieurs, des systèmes stellaires des Pléiades et de Sirius. Reçu en canalisation par Aurélie Pech, le 5 février 2013.

Les commentaires sont fermés.